Aller au contenu principal

A la recherche du Fontainebleau perdu…

Soumis par Raymaekers Yves le ven, 15/08/2014 - 00:00

Cette année, le comité a décidé de relancer le WE du 15 août à Fontainebleau. Les pronostics étaient peu engageants ; prévisions météos défavorables, peu d’inscrits, …
De fait, nous avions compté sur une quarantaine de personnes, mais les choses évoluent vite, et deux ou trois années sans l’organiser avaient presque fait tomber ce rassemblement dans l’oubli.
Je ne comptais qu’une quinzaine de participants quelques jours avant le départ, mais quelques membres dynamiques ont quelque peu battu le rappel. Nous fûmes finalement 27, à rallier la base de Buthiers-Loisirs, malgré les embûches finales, placées sur la fin de l’itinéraire pour nous empêcher de la rejoindre.
Et jusqu’à l’arrivée, nous avons subi des trombes d’eau et le ciel nous est tombé sur la tête.
Mais très vite tout s’organise, la bâche bleue de protection pour les tables est en place, et le camp s’installe tout autour.
Le beau temps menace : aussitôt, un petit groupe part grimper dans le circuit orange du massif de Buthiers ; un autre groupe le rejoindra un peu plus tard. Yves et François mènent la danse pour les jeunes nouveaux pleins d’ardeur, et reviennent après avoir réussi une trentaine de passage ; les petits nouveaux sont ravis ! Le deuxième groupe, mené par Lambert et un peu moins aguerri, parvient quand même à conquérir une bonne dizaine de passages.
Au soir sous un beau ciel dégagé, nous prenons l’apéritif en échangeant les nouvelles. Christian, venu avec Javier, nous a ramenés 4 Israéliens rencontrés en salle d’escalade, et nous faisons connaissance les uns avec les autres
Le lendemain au petit déjeuner, nous sommes encore plus nombreux qu’hier soir : vers 2H du matin, la tribu Borlée & Cie est arrivée, pas vraiment en toute discrétion, mais ils sont les bienvenus quand même !
Chacun s’organise et part grimper ou marcher dans un endroit différent et au retour dans la soirée, chacun revient fatigué mais content de sa journée…. Rebelote pour l’apéro !
Revient la nuit. Quant Arnaud est à l’accordéon et Lambert au violon (mais non, à la guitare bien sûr), faudrait avoir une gueule de bois pour ne pas chanter avec joie ! Javier profite des doigts fatigués de Lambert (Brassens, c’est compliqué !), pour nous jouer quelques airs plus rockys, et nous partons sereins profiter de cette belle nuit dans les bras de Morphée.
Le jour du départ est déjà là, il fait toujours aussi beau. Nous replions en vitesse les tentes pour encore profiter quelque peu à Larchant de ces conglomérats magnifiques, dans cette forêt que j’ai tant de fois parcourue et que mes enfants ont découvert alors qu’ils marchaient à peine, à une époque où le bivouac était autorisé, et les feux tolérés. Mais avant ça, la photo de groupe !
Je me retrouve dans la jaune de « l’Eléphant » avec la tribu Borlée, et celle de Sébastien, un grand bahut sensible au soleil et amateur de photos. Déjà, cette tendinite au bras droit se rappelle à moi, et nous nous séparons, fatigués, mais contents.
A l’année prochaine, sans doute,

Les participants : Lambert et Babeth, Christian, Javier, Alex, Idan, Aya et Suzanna, Erwin, Ruth et Raphaël, Monique, Nicolas et Jonathan, Hubert et Leïla, François, Thérèse et Etienne, Jean-Paul, Christine, Sébastien et Céline, Arnaud et Henri, et enfin Yves et Marthe

... ou quand Lambert est au violon, et Arnaud à l’accordéon