Aller au contenu principal

«Point de Génie, sans un grain de folie» : Vertical Event 2015 !

Soumis par Membre ECT le dim, 22/03/2015 - 00:00

La dépendance aux jeux et à Internet toucherait 5 % des adultes japonais, contre 1 % dans Se balader dans Tokyo, c’est traverser des rues entières dédiées aux jeux vidéo, des buildings placardés « SEGA », des têtes de Mario et autres héros japonais en 3D. Ce sont des milliers de Japonais qui foulent ces rues à la recherche d’évasion hors du temps, hors de la réalité. Ils sont fous ces Japonais, diriez-vous ?
Si on y regarde d’un peu plus près, Wikipédia nous dit que la dépendance aux jeux vidéo désigne « un trouble psychologique caractérisant un besoin irrésistible et obsessionnel de jouer. Elle entraînerait chez le joueur des comportements au caractère répétitif et compulsif. Le jeu vidéo devient le principal centre d’intérêt, voire l’unique, au détriment des autres activités ».
Maintenant, remplacez le mot « jeux vidéo » par « escalade », et le verbe « jouer » par « grimper » et posez-vous honnêtement la question : suis-je loin de cette définition ?
Mars 2015, l’heure est venue d’une nouvelle édition du Vertical Event. Une passion se rapprochant d’une addiction et inversement ? Pourquoi ne pas lier ces deux thèmes pour un nouvel Event défiant le réel ? Une bande d’addicts se rassemblent autour d’une table pour parler de Mario et de pièces d’or, de skateboard et de ventouses, de pendules et de poulies, de lumières et de spots, de bougies et d’anniversaire. Il y a toujours plus dans 15 têtes que dans une, et d’autant plus si ces têtes sont folles, décalées, naïves, ingénieuses, farfelues,…
A grand coup de neurones, de panneaux vissés, de cibles collées, de kilomètres de tape américain, de force de conviction, de créativité, de ciseaux et machines à coudre, de cordes, de mousquetons, la métamorphose de la salle s’opère irrésistiblement. Le compte à rebours fait clic et le dernier mousqueton pour tendre le filet au plafond fait clac. Les pinceaux de maquillage glissent en silence sur les visages pendant que les tissus se défroissent, que les personnages s’animent et prennent vie. La musique est sur « ON » et la magie s’éveille. Welcome to VIDEO GAMES, Games Never Over edition!
« Excusez-moi, vous n’auriez pas vu un p’tit moustachu, salopette bleue et casquette rouge ? ». « Accompagné d’un grand balèze à la cravate rouge ? Au fond du couloir, à votre droite. Traînez pas ça va commencer ! ».
Les murs en tôle vibrent en rythme ; c’est sûr, c’est là que ça se passe. Luigi m’accueille, j’ouvre la porte et pénètre dans le monde éphémère d’Entre Ciel & Terre en ce jour du Vertical Event. On y découvre des plantes carnivores, et au plafond volent des circuits électriques. Tous mes héros sont là : Sonic, Lara Croft, Princesse Zelda, Angry Bird, Donkey Kong, Pac Man et même des Geeks musclés comme jamais devant moi, en chair et en os ! Le virtuel est devenu réel.
Video games, c’est se couper de notre monde quotidien l’espace d’un instant : ne plus penser au rapport à remettre pour le lundi 8h tapantes, ne plus s’en faire du lait qui traîne sur la table du petit déj ou des devoirs de Théo pas finis, oublier même le travail de groupe, même pas encore commencé. C’est être « ici » et « maintenant », à fond les joysticks pour défier 16 épreuves et 18 équipes, les unes plus génialement folles que les autres. Yesss !!!
Le Vertical Event, ce n’est pas grimper du 6 ou du 9A, mais bien enchaîner ces épreuves à 100’sations ;-), c’est hisser, tirer, se pousser, jouer, trouver l’équilibre, sauter, collaborer un moment puis se fighter en apesanteur et évidemment voler dans les airs. C’est aussi viser une cible la tête en bas à 12 m de haut, se balader au fond d’un filet sous le plafond, se suspendre à un tronc d’arbre, « disons à l’horizontale », avec un code stupide à retenir, c’est prendre un pic d’adrénaline à 20 km/h assis sur un skateboard !
Du jeu, des sensations, du fairplay, de l’entraide, du plaisir, de l’escalade dans toutes ses dimensions saupoudrée de folie ! C’est des pizzas au feu de bois, qui se font attendre mais qui font tellement de bien après un tel effort, c’est un moment de convivialité où les grimpeurs de la Belgique se rassemblent « just for playing », « just for the fun » ! C’est enfin un dance floor qui ne désemplit pas jusqu’au petit matin, rempli d’une bande de grimpeurs joyeux qui même fatigués nous aident à ranger malgré le décalage horaire! On n’aurait pas pu rêver meilleur environnement pour fêter les 25 ans d’Entre Ciel & Terre!
Merci à tous les jouteurs pour leur participation et leur motivation à repousser les limites de la rési et du possible. Un énorme merci à nos bénévoles anciens et nouveaux qui se sont engagés à fond les ballons pour faire de cette nouvelle édition un BEST !
Il ne vous reste plus qu’à éteindre votre ordinateur, prendre votre sac de grimpe et aller rechercher de nouvelles sensations à ECT ou sur le rocher.

La dépendance aux jeux et à Internet toucherait 5 % des adultes japonais, contre 1 % dans la plupart des pays du monde.