Aller au contenu principal

30.000 km en 900 jours... C'est parti !

Soumis par MARTIN Lambert le 17 January 2018

Ce vendredi 5 janvier Arnaud s'est envolé pour le Canada pour commencer  son grand "Manneken Trip" qui va le conduire en ± 900 jours et 30.000km du Grand Nord Canadien au sud de la Patagonie!!

 

Salut tout le monde,

 

Vous trouverez mon premier article depuis mon départ de Bruxelles intitulé "Winter is coming" sur mon site web!   http://themannekentrip.be/ Uniquement visible dans la version anglaise du site (News) à ce stade mais la traduction viendra bientôt... Merci encore pour votre soutien !

N'oubliez pas de me suivre sur livexplorer si vous voulez voir ma progression sur une carte interactive : https://livexplorer.com/themannekentrip

Arnaud

The Manneken Trip
Une exploration non motorisée des Amériques du Nord au Sud.
« Je n’ai jamais mis les pieds en Amérique. Je n’ai jamais fait d’équitation, de voile, de ski de randonnée nordique ou de voyage en kayak non plus d’ailleurs… C’est ça qui me donne l’envie de réaliser le manneken trip ! »
« Je suis revenu d’Australie en juin 2012, finissant un périple à vélo de 9 mois et 13.000 km à travers l’Asie, de Bruxelles à l’Océanie. Je rentrais pour continuer et finir mes études avec la certitude que je repartirais une fois cette lourde tâche accomplie. Les Amériques me semblaient une destination de rêve, et pourquoi pas, si possible, relier le Nord au Sud. Prenant mon mal en patience, j’ai profité de chaque occasion pour repartir en vélo : Roumanie puis  Maroc. Mais le vélo à ses limites… Et si je sortais des sentiers battus ? Comment est-ce de voyage sur l’eau, dans la neige ou dans la jungle ? Que ressent-on lorsqu’on partage son voyage avec un cheval ou une mule ? » C’est ce melting pot de réflexion qui a donné naissance au « manneken trip » : une exploration des Amériques, du Canada à Ushuaia, en changeant de moyen de transport non-motorisé : ski de randonnée, snowkite, kayak, vélo, voile, équitation, etc. Ce voyage, qui débutera en Novembre 2017, totalisera plus de 30.000 km à travers 16 pays et au moins 6 pratiques sportives.
 Ce voyage est une opportunité de combiner des pratiques totalement différentes, de difficulté et de caractère très varié dans des conditions climatiques et géographiques en constante évolution. Le manneken trip est une envie d’apprentissage et de découverte permanente : sortir de sa zone de confort en changeant de pratique tout comme de milieu, se les approprier pour ensuite tout recommencer. Partir du principe qu’on ne connait rien et tenter de devenir un caméléon. Si chaque partie de ce voyage est déjà un challenge en lui-même, le vrai  défi sera sans aucun doute de les combiner, c’est là où réside l’esprit du manneken trip. C’est dans cet optique que l’aventure aura demandé  2 ans d’entrainement et de préparation intensives afin d’acquérir les aptitudes minimum requises pour le mener à bien.
Quelques étapes Clefs

1.    Le grand Nord en Snowkite et Ski de randonnée

Le voyage débutera à Kugaaruk au Nunavut, un village d’à peine 1000 habitant tout au Nord du Canada. L’objectif est de rallier Winnipeg en skis de randonnée et en snowkite, soit plus ou moins 2.500 km à travers la toundra, la Hudson baie, la forêt boréale et le lac Winnipeg.  Au programme paysages blanc, froid polaires, ours et… beaucoup de rien ! Le grand Nord n’est pas mythiques sans raisons, les conditions y sont extrêmes  et laissent peu de place aux erreurs. Partir dans des conditions polaires, c’est avoir la certitude de revenir un peu plus humble. C’est sans aucun doute une des étapes les plus difficiles du manneken trip.

2.    Le Mississippi :
La suite du voyage se fera sur l’eau, avec la descente du Mississipi. Cela représente 3780 km de kayak du lac Itasca (à 380 km au sud de Winnipeg), jusqu’à son delta à la Nouvelle Orléans. La descente du Mississippi prend généralement entre deux et trois mois. Bien qu’interminable, le fleuve est d’une difficulté abordable mais comporte tout de même des tronçons de 13 km de large. Comme sa source et son delta son séparée par 2000 km de latitude, le Mississippi offre une variation de milieux impressionnante : de la région des grands lacs au bayou de la Louisiane.

3.    La mer des Caraïbes

Après avoir relié la Nouvelles Orléans au Belize en vélo l’aventure prendra le grand large. Le pédalo c’est sympa mais un peu lent, c’est pourquoi le manneken trip se mettra en quête d’un voilier afin de traverser la mer des Caraïbes. Et puis, qui n’a jamais rêvé d’être capitaine de son propre bateau ?! La traversée se fera en navigation côtière à destination de Georgetown et de la Guyane Britannique. C’est à la foi l’occasion unique de découvrir la vie en mer et d’éviter les narco trafiquants colombiens ainsi que le Venezuela en trouble.

4.    La jungle Amazonienne
L’Amazonie est sans aucun doute l’antipode du Grand Nord : l’enfer vert versus l’enfer blanc. Je les redoute et les craint comme ils m’attirent. L’Amazonie sera traversée en deux étapes après avoir rejoint Boa Vista en vélo depuis la Guyane. La traverser se fera en deux étapes. La première partie consiste à descendre la rivière Banco suivi du Rio Negro jusque Manaus. La deuxième consiste à remonter la rivière Purus, affluant de l’Amazone en direction du Pérou. Si la première partie s’effectuera entièrement en pirogue, la deuxième sera un mélange de marche et de navigation en pirogue ou en packraft.

5.    L’argentine à Cheval

L’équitation c’est l’opportunité de créer un lien fort avec un animal, qui devient dans ce cas un partenaire de voyage. Accepter volontairement de devenir dépendant l’un de l’autre, mais aussi découvrir des joies insoupçonnées. L’argentine, le pays du cheval, s’y prêtera parfaitement. L’aventure sera fortement dépendante du choix des chevaux dans la région de San Miguel de Tucuman. Une foi l’équipe constituée, la caravane se dirigera le long de la « route 40 » en direction de Perito Moreno.

6.    La Patagonie à pied

La fin du voyage se déroulera principalement à pied, le long des parcs nationaux de la Patagonie. Les rumeurs racontent qu’une ascension pourrait s’y dérouler... Les montagnes étant jusqu’alors absentes du voyage, ce sera l’occasion de se permettre de derniers détours avant de conclure l’aventure. La Patagonie c’est également un retour vers le froid, là où tout a commencé. Une manière de boucler la boucle, d’un Océan polaire à l’autre.

Un projet d’Ethique et Sociale

Mais plus qu’une simple expédition, le Manneken trip  a l’ambition de promouvoir l’éthique dans le business ainsi que des entreprises sociales dans chaque pays visité. A l’instar des ONG de développement, les « social businesses » se veulent acteur du changement, avec un impact social fort, mais offrent des structures financières plus autonomes. Le manneken trip sera une opportunité  unique de mettre des entreprises socialement innovantes et durables en avant, de démontrer que des initiatives existent dans chaque pays indépendamment des différences culturelles.

 The manneken Trip en chiffres

 + 30.000 km            

 16 pays

 6 pratiques sportives

1 Projet sur l’économie
sociale

Suivre et soutenir l’aventure

https://www.facebook.com/themannekentrip.be/
www.themannekentrip.be (en construction)

Date de revue

Kugaaruk canada