Aller au contenu principal

Good morning Vietnam

Soumis par MARTIN Lambert le 10 March 2018

Good morning Vietnam

Envie de Vietnam ?? Oui cela nous trottait en tête depuis 2-3 ans. Après les quelques voyages précédents au Laos et au Cambodge, et les conseils d'amis, on se décide enfin.
Nous avons une idée assez précise de ce que l'on veut y faire…
 
Arrivée le matin à Hanoï; la ville est  bruyante, grouillante, enivrante, oui nous sommes bien en Asie.
On se concentre sur le Vieux quartier et celui des 36 corporations. Les gens nous abordent, on échange quelques mots. C'est vivant, agréable; en plein centre-ville, le lac Hoan Kiem
est un havre de calme. Tôt matin, les Vietnamiens y font leur gymnastique. Les vélos sont peu nombreux, les motos pullulent.

Ethnic Travel est l'agence qui nous emmènera vers la baie de Tu Long. Composée de 3000 îlots calcaires en pain de sucre, elle est beaucoup moins fréquentée que celle d'Along. Sous le soleil, nous embarquons pour la traversée en bateau entre les pics calcaires spectaculaires de la baie et poursuivons par une sortie en kayak au milieu des formations rocheuses et des villages flottants. Nous terminons par la partie terrestre de la baie d'Along et les grottes de Tam Coc, qui se visitent en barques conduites par des femmes qui rament de façon traditionnelle avec leurs pieds.  

Retour à Hanoi où dès le lendemain nous prenons un Sleeping bus pour rejoindre Ha Giang vers les montagnes du nord. On loue une moto, ne gardant qu’un seul sac pour deux, le guesthouse garde l'autre. Nous voilà en route pour une boucle de 400  km en 4 jours.

Une petite route pas bien large, très tournicotante, où les montées et descentes atteignent parfois 10%.  Nous traversons la région la plus belle et la plus sauvage du nord-est du pays, frontalière avec la Chine; elle est aussi la moins fréquentée. La montagne y est majestueuse, toute hérissée de pics calcaires et couverte d'une végétation tropicale. Une toile de fond insolite aux vallées profondes et rivières sinueuses.

Encore Hanoi pour prendre un vol intérieur vers Hué. Ancienne cité impériale, elle est historiquement très riche. Le soleil est toujours bien présent, nous y restons deux jours. L'hôtel nous propose la visite de pagodes et tombeaux impériaux. Nous y sommes déposés par deux motos-taxis; nous visiterons ensuite la cité impériale.

Déplacement en train pour rejoindre Danang soit 108 Km en 2h30’; nous y trouvons une chambre le long de la rivière Song Han. La pluie et le vent sont bien présents; on apprend que c'est dû au typhon Damrey. De nombreux arbres sont charriés par la rivière. Nous tentons quand même la visite du musée Hô Chi Minh; nous y serons les seuls visiteurs !! et reviendrons à l'hôtel entièrement trempés.   

Nous descendons vers le sud à Hoi An en taxi, espérant une météo plus clémente. Sur place, il pleut tellement que l'eau commence à monter dans les rues. Il est 10h30' et l'eau nous arrive aux chevilles; les sites à visiter sont déjà inondés. On rentre à l'hôtel qui heureusement fonctionne sur un groupe électrogène. Dans la ville tous les commerces ont fermé leurs portes. Il n'y aura pas de bus pour descendre plus au sud. Demain, la seule solution sera de remonter vers Danang et prendre un vol interne pour Saïgon.         
Au réveil, l'eau a envahi le hall de l'hôtel et arrive au niveau des tables. Les clients seront évacués en barque. Après trois jours de visite de Saïgon, l'intention est de remonter en montagne dans la région de Dalat... Mission impossible, les routes se sont effondrées les bus ne passent plus!
Alors changeons nos billets de retour, nous rentrerons un peu plus tôt à la maison.
Oui, notre programme a été bousculé, mais cela ne nous a pas empêchés d'apprécier ce beau pays et la gentillesse de ses habitants.

 Claire et Edouard

 

Date de revue