Aller au contenu principal

Jordanie clap 5ème

Soumis par Surny Elisabeth le sam, 14/04/2007 - 00:00

... Michel, Kevin, Lambert et Philippe - avait bien l’intention de grimper. Attayek nous a concocté un séjour de 8 jours itinérants dans le désert avec la possibilité de grimper et de faire des scrambles.
Dès le 1er jour, après une nuit blanche passée en transport, nous voilà partis pour Barah canyon y faire comme mise en bouche, le défilé d’Abu Iglakat, suivi d’un bivouac sous un de ces rochers aux formes extraordinaires. Il y a du vent et il ne fait pas très chaud, mais au moins il ne pleut pas.
Le lendemain, grands scrambles avec Attayek et Mohammed dans le massif Um Ishrim : traversée du canyon Assaoud jusqu’aux escaliers nabatéens par la variante des rappels. Superbe avec plusieurs pas d’escalade, passant de vires vertigineuses en corniches sculptées, nous descendons en zigzag dans des roches en forme de champignons éthyliques. Une grande journée.

Nouvel endroit de bivouac - toujours à Barah - sous un grand surplomb rouge avec possibilité de camper sur plusieurs vires. La lune est pleine et éclaire un décor féérique avec une immense dune à notre droite.

Mardi, nous partons tous pour la traversée du Jebel Rum, le massif le plus haut de la région, 800m au-dessus du village de Rum. Nous sommes scindés en 2 groupes ; les filles par la voie talmudique et les garçons par la voie d’escalade « Hammad’s route ». Nous nous retrouvons tous au sommet. Il fait grand beau mais pas trop chaud. Souper sous les étoiles. Nous devons défendre notre pitance d’un petit rongeur aux grandes oreilles rondes bien frondeur. Levés avec le soleil, nous descendons en rappel dans la face qui domine le village de Rum, la vue est grandiose. Après un passage éclair devant la guest house (et ses bières) que nous n’avons même pas pu apercevoir, un repas sous un arbre isolé face à la source de Laurence, cap vers la frontière du même nom au Jebel Al Amra, à côté d’une paroi équipée de ± 50 m où Kevin se permet de passer un 6B bien délicat. Il fait chaud, et Attayek nous offre une chèvre pour le souper.

Le lendemain, traversée du Jebel Al Gedir pendant que Michel et Kevin, accompagnés de Mohammed, escaladent le Jebel Burdah par Orange Sunshine. Le bivouac suivant se passe en face de Khazali au pied du Jebel Kashkash, sous un grand porche. Il fait lourd - le temps est à la pluie!! Quelques gouttes tomberont durant la nuit.

Vendredi nous prenons d’assaut le Jebel Khazali. Certains par Khush Khashas par la voie Sabbah et les autres par la voie Purple Haze D 300 m - escalade raide par une fissure cheminée oblique dans un mur rouge, descente ensemble par la voie d’Attayek. Nous sommes tous content d’arriver en bas ...la journée a été longue.
Le bivouac suivant se déroule dans un petit massif au sud de Khazali où Attayek (très occupé à préparer un séjour de touristes anglais qui débarquent le samedi) nous rejoint pour le souper.

Samedi est notre dernier jour au Wadi Rum. Les garçons vont faire l’« apéritif » avec Mohammed pendant que les filles (re)font connaissance avec Rum. Nous nous retrouvons tous chez Attayek, où il nous fait une démonstration de son chameau champion au grand galop. Impressionnant!!

Notre aventure désertique s’arrête là mais nous continuons vers la mer Rouge, puis quelques jours à Petra où nous nous déchaînons en explorant des massifs peu courus comme An Meir et le Wadi Sabra, la traversée little Petra - Petra par la vallée centrale et enfin découverte du château croisé, véritable forteresse naturelle.
Vraiment Petra nous régale chaque fois que nous y allons...

Ah Jordanie, quand tu nous tiens!!

Babeth Surny

Du 31 mars au 14 avril 2007 avec Annick, Claire, Lambert, Michel, Philippe, Kevin et Babeth. Nous sommes partis en petit comité, dont une partie..........

Wadi Rum