Aller au contenu principal

Le Vertical Event est mort, vive le vertik trip 2008 1/2

Soumis par Nagant Gautier le dim, 17/02/2008 - 00:00

En effet, l’open de voie de l’après-midi a rassemblé le maximum de grimpeurs que l’on pouvait accueillir et l’X-Treme Contest du soir, qui rassemblait des grimpeurs parmi l’élite mondiale s’est déroulé devant une salle comble et un public en délire…
A 18h30 avec la projection du film « Yosemite : l’assaut des sommets devient une quête de sens », nous avons pu découvrir deux grimpeurs expérimentés confrontés à leurs limites. Jonathan Thomas et Olek Kazimirowski témoignent ici autant de leur apprentissage, de leur stress, de leur renoncement que de leur réussite…Une école de vie que le nombreux public aura certainement bien compris.

Vers 20h30, l’X-Treme Contest était tout simplement extrême !!!
Les neuf femmes démontrent toute leur maîtrise dans un superbe bloc ouvert par Jean-Sébastien Lambert et Nicolas Farcy. Puis ce sont les dix hommes qui s’élancent dans le bloc. Puissance dans les avant-bras, dynamisme et coordination sont nécessaires pour en venir à bout. En milieu de bloc, un croisé dynamique sur petites prises avec ballant à contrôler est fatal à bon nombre de grimpeurs dont Edu Marin (Esp).
Après l’épreuve de force dans le bloc, les grimpeurs doivent faire preuve de résistance dans des voies particulièrement longues et à l’intensité progressive.
Chez les femmes, la voie ouverte par Philippe Rabeux se déroule dans un premier temps sur un pilier technique qui est fatal à plusieurs grimpeuses. Après un passage surplombant, une redescente le long d’une colonnette conduit vers le plat de résistance : un léger dévers sur réglettes.
Mathilde Brumagne et Chloé Matheys montent bien dans cette section et tombent presque au même endroit à quelques mètres du sommet après un beau combat.
Andréa Szekely (Hun) nous fait quant à elle une démonstration de résistance sur réglettes, de combativité et de précision en ajustant parfaitement le mouvement dynamique vers le bac final.
Dernier acte de cette soirée : La voie extrême des hommes conçue par Didier Mottart et Gautier Nagant.
Sean Villanueva, bien loin de ses belles parois sauvages favorites, ouvre le bal de belle manière et avec le zeste d’humour qui le caractérise.
Tout comme les autres grimpeurs il monte haut et aborde la traversée sur colonnettes tout en gainage, crochets de pointe et contre-pointe.
Les différents participants belges vont de plus en plus loin dans cette traversée. Marco Jubes (Esp) et Gabor Szekely (Hun) sortent cette traversée épuisante pour attaquer la dernière section dans laquelle l’intensité monte d’un gros cran : ici ce sont les « pro » qui vont pouvoir s’exprimer.

N’hésitez pas à visiter notre blog : Des photos et infos diverses seront mises en ligne.

Gautier Nagant

Les 16 et 17 février se tenait à Louvain-la-Neuve le premier Vertik Trip. Pour cette première édition, le succès était au rendez-vous.