Aller au contenu principal

AMERICAN TRIP 2008

Soumis par Favresse Nicolas le lun, 01/09/2008 - 00:00

Vous pouvez suivre presque en direct leur périple vertical et musical sur le site http://www.xpedition.be Pour vous donnez l’eau à la bouche voici quelques petits extraits ……

SQUAMISH LE COBRA MORD LES DOIGTS!
Il m’a fallu 8 jours et 15 essais en plus d’un essai il y a 3 ans pour sortir Cobra Crack, une ligne superbe et incroyable à grimper. Ce fut difficile, non seulement en raison du défi physique mais aussi parce que la voie mord les doigts. Je ne pouvais pas taper plus de 2 essais par jour et encore… parfois la seconde tentative était de trop. De plus, je devais attendre plus ou moins 3 jours que mes doigts récupèrent et soient prêts pour un nouveau run. Souvent, quand j’ai affaire à une route difficile, je travaille le crux jusqu’à intégrer les mouvements de manière à les sortir de manière fluide. Mais ici, ce n’était pas possible. Certains mouvements sont si traumatisants que je ne pouvais les tenter qu’une seule fois. Cela peut paraître horrible mais en fait, la voie est très amusante à grimper.

Les mouvements de Cobra Crack sont assez uniques et je dois dire que je n’en ai pas l’habitude. Au début, la ligne me paraissait impossible car je ne comprenais pas les mouvements. Même si j’ai toujours aimé les fissures, celle-ci paraissait beaucoup plus dure que toutes celles faites avant. Mais au final, j’ai rapidement assimilé les mouvements et à mon troisième jour dedans (5ème essai), en montant pour travailler les mouvements, je suis tombé tout en haut alors que je ne m’y attendais pas du tout. Avant cet essai, je n'étais pas sûr d’y arriver. Juste après, j’ai su que c’était à ma portée.

Pour ce qui est du niveau, c’est dur à estimer et cela dépendra sans doute de la taille de vos doigts. Bien que j’aie déjà des gros doigts, je pense que des doigts encore plus gros pourraient passer. Il y a beaucoup d’options dans cette voie et différentes manières d’enchaîner les sections. Ça, c’est ce qui est vraiment agréable dans une telle voie. Je pense qu’il s’agit certainement de la voie en trad la plus dure que j’ai jamais sortie. A priori le Cobra Crack est considéré comme du 5-14c voir même du «d». Mais maintenant que j’ai compris les mouvements, je la sens plus comme un 5-14b. Mais dur, vu la nature de la voie, plaçant les protections, le cobra mord sur les doigts. La seule façon de l’amadouer, c’est de le nourrir avec une bonne friture belge tous les jours (regardez les photos).

Nico Favresse

BUGABOOS
Parois impressionnantes dans un paysage alpin… Sommet de South Howser par la voie Becky-Chouinard. Il neige à mesure de l’approche du sommet de South Howser. Arrivés au top, alors qu’ils s’apprêtent à prendre une photo mémorable avec leur ami Juan Chilean… le doigt de Nico reste en suspend sur le bouton de l’appareil… Le tonnerre gronde, l’électricité est palpable. Ils cherchent à redescendre au plus vite, courent comme des poules sans tête et creusent dans la neige pour retrouver les points de rappel.

Une semaine après avoir affronté «  Doubting the Millenium », ils le ré-attaquent par une variante qu’ils savent plus dure. Avec l’aide de la pleine lune, ils sont au pied de la paroi à 5h du matin… A peine ont-ils atteint un « agréable » rebord qu’un orage menaçant s’approche. Finalement l’orage semble les éviter et ils décident de continuer jusqu’au sommet entourés de nuages noirs et d’éclairs !
Par une belle nuit calme presque trop calme, Nico et Sean atteignent le Minaret et enchaînent sur le sommet de South Howser avant de se faire rattraper par un orage. Angoisses et prières sont au programme pour une descente sous les flashs des projecteurs de Dame Nature !!! Après 20h d’escalade ils sont de retour à leur camp de base !!!!!
A suivre…

Nico et Sean sont partis pour un grand trip de 4 mois en Amérique du Nord en passant par des lieux mythiques tels que Squamish, les Bugaboos et Crown Jewel.