Aller au contenu principal

Juillet 2008: Ardèche et Alpes

Soumis par Noël de Burlin… le lun, 28/07/2008 - 00:00

.. Le ciel est bas, légèrement brumeux, mais la lueur de la lune nous permet de distinguer notre objectif. Là, dans le lointain se dresse, majestueuse, la pancarte E411 au bout du viaduc d'Herman-Debroux. Ca y est, cette fois nous sommes partis !

Ainsi nous nous dirigeâmes vers de plus hautes cimes en quête de sens et d'absolu, ca veut dire quoi au fond ..??, on sais pas trop, mais Bonatti disait ça tout le temps alors c'est sûrement mieux que de dire « aller grimper dans les Alpes avec un copain »..

Nous avions initialement décidé d'explorer la face sud de la Meije et l'aiguille Dibona, pour ensuite nous diriger vers les Dolomites et le Campanille Basso, et enfin terminer quelque part au bord de la mer...Comme bien souvent en montagne, on a pas vraiment pu faire ce qu'on voulait (un peu comme dans le bloc de New Rock).

CAMP 1, La Bérarde, alt. 1713 m.
On est venu, on a vu..., et il a plu!
Bref, après quatre jours, dont deux et demi sous la pluie, nous quittons les lieux avec tout de même une voie dans la Tête de la Maye à notre actif! Mais on reviendra pour la Meije!

CAMP 2, Le Coin Charmant, alt. euh...un peu moins!
Nous nous posons dans les Gorges de l'Ardèche pour les dix jours suivant, au Coin Charmant, camping à voir au bord du petit village de Pradons! Durant cette dizaine de jours, escalade sportive et longue voies sur un calcaire propre et tranchant, comme devait sans doute être celui de Freyr il y a bien longtemps.

Parmi les sites que nous avons visités et retenus, il faut noter, pour l'escalade sportive: le Viel Audon près de Balazuc, Fontgarnide près de Salavas, le Cirque de Gens à Chauzon, site important avec plus de 300 voies. Mais attention, faut-il le dire, tenez compte de l'orientation des falaises, parce qu'en été, ça tape ! En général, les cotes vont du 4 au 7c, voir plus. Dans l'ensemble, les sites d'escalade sportive sont facilement accessibles, mais restent des lieux où règne le calme... et un peu l'absolu aussi. En accédant aux massifs, vous aurez souvent le plaisir de traverser des villages vraiment magnifiques!

Pour les longues voies, un itinéraire sort du lot: Le pilier ouest, 6b+, 8 longueurs, à Autrige: Majeur! A faire aussi, à La Rouvière, Zoolook et Gorges profondes, 6a+ max pour les deux, 6 longueurs. Attention, le crux des voies est incontestablement situé... dans la recherche des rappels pour atteindre le pied des voies... perdues au milieu d'un ensemble d'autres lignes non identifiées. Les longues voies que nous avons faites dans les Gorges offrent une ambiance égale à la beauté des lieux.

De manière générale, aussi bien les voies sportives que les longues voies, sont très bien équipées. Les cotations, quant à elles, sont ... françaises... du sud (comprenez : généreuse). Enfin, avantage du lieux, un saut dans l'Ardèche durant les heures chaudes ou en fin de journée fera toujours du bien.

Concernant le topo, c'est bien le coup de gueule du séjour! Nous l'avons trouvé très peu clair, avec des erreurs ça et là, et des indications que seuls les Bebert, Dédé et Jano du coin devaient être à même de comprendre. Il est facilement trouvable pour la «modique» somme de 28€. Pour plus d'infos, dirigez-vous vers Vallon-Pont-D'arc, où l'on trouve un magasin dans lequel vous pourrez aussi acheter le matériel qu'il vous manque. A Chauzon, vous ne manquerez pas d'aller vous désaltérer à L'Etrier: Leffe blonde, blanche et Jup' à la pompe (ok à l'étranger faut goutter les produits locaux... mais bon, de la bière en France... ), accueil chaleureux, et serveuses ... intéressantes.

CAMP 3, Rocca Sbarua (Italia)
Après avoir barboté dix jours au bord de l'eau, nous reprenons un peu d'altitude et cassons notre tirelire pour passer le tunnel du Fréjus pour nous retrouver au pays de la polenta et du café servi dans des dés à coudre. Le site de Rocca Sbarua se situe dans le Val Pellice à une bonne heure à peine du refuge Willy Jervis (bien connu des participants aux nombreux stages de la section). On y grimpe en style «fissura e diedro» principalement, sur un rocher d'une qualité exceptionnelle, du Gneiss, des voie de 6 longueurs en moyenne (avec possibilités de combinaisons entre les différents massifs, il y aurait au total plus de 185 voies, avis aux amateurs). Les nombreuses dalles du site vous feront aussi gagner de la confiance dans la gomme de vos chaussons. L'équipement est bien pensé sans être excessif, le site constitue par ailleurs une école idéale pour l'escalade sur coinceurs, ce qui vous laissera également le loisir de créer vos propres variantes.

Un topo complet du site est disponible à la librairie Volare à Pinerolo SUR CD UNIQUEMENT, ce qui pourrait valoir à certains quelques mauvaises surprises une fois arrivés sur place. Ce qui n'était évidement pas notre cas, puisque en temps que grimpeurs modernes vivant en phase avec leur temps, nous avions à chaque relais notre laptop avec lecteur CD/DVD écran LCD, WIFI, et imprimante laser pour pouvoir consulter notre topo en toute sérénité. Cependant il existe un café internet à l'entrée de Pinerolo pour ceux qui n'auraient pas l'équipement informatique adéquat.

Concernant l'hébergement, il existe un refuge spacieux (Rifugio Melano), actuellement en construction. Nous avons donc bivouaqué en retrait de l'aire de pic-nic situé au début du chemin d'accès partant de Dairin. Il y a une "fontana"  proche de là, qui procure de l'eau bien fraîche. L'accès au site d'escalade se fait par un large chemin de terre (suivre rifugio, 20 minutes) ou par le sentier Macar (1h20). Une fois arrivé au refuge, trouver les chemins d'accès aux différents massifs se révèle plus délicat (voir les sentiers Van Boekel et Noël de Burlin).

Parmi les voies abordables que nous vous conseillons le combiné suivant fera l'objet d'une visite obligatoire (tiens tiens!): La Voie Michelin qui regroupe : Via della Fontana (6a, 6 longueurs, massif du Sperone Cinquetti), Diretta al fungo (6b, 5 longueurs, massif Il Fungo) et Via del Ghiro (6a+, 3 longueurs, massif Torine del Nono). Nous vous recommandons également Nani Acidi, 6b, 4 longueurs sur le Rivero et Calpo grosso, 6c, 6 longueurs, sur le Placche Gialle. Outre ce que nous avons exploré, le site est très complet et propose de nombreux itinéraires entre 3+ et 8a, dans des styles variés et toujours sur un rocher d'une qualité exceptionnelle, jusqu'à 6 longueurs en général.

Infos complémentaires : www.roccasbarua.info
Rapidement, nous remercions Lambert et la section pour le prêt du matériel et nos amis suisses de Rocca Sbarua, Marc et Erich, pour la recette de la vignette d'autoroute au Labello...

Brieuc Noël de Burlin et Thomas Van Boekel

3h36' j'ai le cœur lourd, et l'estomac serré. Brieuc me passe son thermos pour une dernière gorgée avant l'attaque, 14h de courses nous attendent!