Aller au contenu principal

Editorial par Mont et par Vaux mars 2003

Soumis par Brouwer Marcel le sam, 01/03/2003 - 00:00

Nous arrivons à la fin de la série des Assemblées Générales des différentes composantes du Club Alpin et il souffle comme un petit air de changement.

Lambert Martin a accepté de devenir Président de la Section malgré ses nombreuses responsabilités professionnelles et de dirigeant sportif et nous l'en remercions. Jacques Borlée devient Président d'Honneur après tant d'années de dévouement inlassable malgré les tours que sa santé lui a joués.
C'est avec gratitude que nous songeons à tout ce qu'il a fait pour l'alpinisme en Belgique et nous espérons longtemps encore bénéficier de son expérience et de sa compétence.

Les autres membres du comité ont été réélus à l'exception de Dominique Defrise qui ne souhaitait pas se représenter, pour des raisons personnelles, et à qui nous sommes reconnaissants pour le travail accompli et aussi, déjà, pour l'aide quelle continuera à apporter au bon fonctionnement de la section.

Par ailleurs, Edouard Deramée fait maintenant partie du comité, après avoir montré son intérêt pour notre communauté, comme participant à plusieurs expéditions et comme commissaire pour des rassemblements d'escalade. Nous lui souhaitons la bienvenue.

Le CAB, Aile francophone, est sur le chemin d'une véritable fédéralisation, avec une responsabilité plus importante pour les sections et les prémices d'un rajeunissement.
Jamais, à ma connaissance, autant de jeunes n'avaient participé à son Assemblée générale. C'est intentionnellement que le terme “participé” est utilisé car ce dont il était question c'est de revendiquer leur place, imposer leur dynamisme, marquer leur intérêt pour l'intégration de l'escalade pure, en salle et en falaise, y compris la compétition, au sein du CAB.

Il est évident que parmi les athlètes qui réalisent des prouesses dans des salles de bloc, bien peu sans doute se retrouveront un jour sur les pentes de l'Himalaya, mais parmi les jeunes gens doués qui se livraient à des acrobaties sur les rochers de Freyr dans les années '50, beaucoup se satisfaisaient de cette joie de l'escalade sans mettre les pieds en montagne.

Le Club alpin est, et doit rester, multidisciplinaire tout en offrant une filière à ceux qui, ayant découvert le plaisir d'améliorer leur équilibre, leur adresse et leur force en gravissant un mur, souhaitent ensuite d'autres terrains de jeux et veulent développer leurs talents sur les falaises et en montagne.

C'est le chemin que prend notre Club mais beaucoup de travail reste à faire. Il s'agit d' un défi, un challenge, auquel il faut s'attaquer avec enthousiasme. Pour cela, des moyens modernes sont mis en jeu, le site Internet de la section fête, en effet, son 2ème anniversaire, notre revue s'améliore, nos contacts avec les pépinières de talents que sont les salles d'escalade s'élargissent et nous voyons l'avenir avec optimisme.

Le printemps est à nos portes, signe de renouveau !