Aller au contenu principal

Initiation à la falaise

Soumis par Carbonnelle Guy le sam, 10/05/2003 - 00:00

Le week-end avait pour objectif de montrer l’A,B,C de la falaise à des gens qui grimpaient en salle et qui souhaitaient un encadrement pour leurs premiers pas en paroi.
Guy accueille les six stagiaires avec deux jeunes du CRAj, Lindsay et Gwenaël. Après les présentations et la distribution du matériel, nous apprenons que tous les stagiaires ont été au moins une fois en falaise. Edouard nous rejoint quand nous nous mettons en route pour la dalle. Le contrôle d’accès se passe sans problème mais on sent qu’il vaut mieux avoir l’autorisation en bonne et due forme.

Aux pieds de la dalle école, le vocabulaire utilisé par les grimpeur pour désigner les différents volumes et fractures du rocher est expliqué avec des exemples sur le site (dièdre, vire, bombé, fissure…). Puis, la routine du relais est montrée avec les termes et les manœuvres à exécuter. Nous enchaînons avec la mise en pratique : première longueur par le moniteur suivi par le stagiaire. Au relais, on explique la suite des opérations : dégaine de renvoi, assurage sur soi, départ du premier, départ du second et rendez-vous au-dessus. Personne n’a de problème pour l’escalade proprement dite, par contre, il faut un peu de réflexion pour trouver les termes et l’ordre des manœuvres au relais mais en prenant le temps, on y arrive !

Au relais sommital, chaque moniteur explique la pose du rappel, les différents points à prendre en considération et la descente avec un autoblocant. De retour au sol, c’est avec enthousiasme que chaque cordée se lance dans une seconde voie. Certains passent en tête non sans avoir revu calmement les étapes pour établir un relais. Tous les monos sont devenus bêtes et les stagiaires doivent se débrouiller pour les manœuvres. L’esprit nous revient quand il y a fausse manœuvre ou quand il y a question pertinente. Dominique nous rejoint lorsque nous descendons sur nos rappels fractionnés. Nous en profitons pour faire une petite pose pique-nique et répondre aux questions qui nous sont posées.

L’après midi, nous changeons les cordées et chacune va chercher voie à son pied. Il y a beaucoup de monde et le groupe se disperse sur l’ensemble du site. L’ambiance de cordée est plus présente que lors de la matinée : il n’y a qu’un mono dans les environs et il faut se débrouiller. Mais c’est déjà l’heure de la retraite. Elle est bienvenue car la fatigue est bien présente. Ce n’est pas rien de rester concentré dans ce milieu neuf qui demande un certain engagement. On se dit au revoir, spécialement à Gwenaël et Lindsay qui préparent leurs examens, à Caroline qui a un autre engagement demain, à Soussan et Christine qui ne savent pas si elles reviendront le lendemain…

Dimanche, 11/05 : Beez, il fait superbe et il y a déjà du monde.

Colin est venu remplacer Gwenaël et Lindsay. Soussan est revenue, pas Christine. Joëlle nous accompagne pour la journée, c’est une reprise après un long arrêt. Nous voyons la technique de la pose d’une moulinette sur une broche (réchappe) et la mettons en pratique. D’abord à vue puis au sommet de petites voies, ce qui implique que tous ont dû grimper en tête. Nous répétons l’exercice mais avec recherche de voie dans le topo et localisation sur le massif.

Vers 12h30, nous faisons une pose pique-nique. Et comme hier à la reprise, nous changeons les cordées. Nous nous dispersons sur les différents secteurs et pouvons revoir les différentes techniques dans les voies plus longues. Tout y passe : relais, moulinettes, rappels, sortie par les chemins, l’assurage aux départs des voies…Certains veulent essayer des voies plus dures, les monos placent des moulinettes. D’autres voudraient des voies en plusieurs longueurs mais pas trop dur si c’est en tête…Pour finir, on se retrouve tous au Centenaire où l’on squatte une partie du massif car il y a vraiment beaucoup de monde.

Vers 17h00, nous rejoignons nos véhicules pour nous diriger vers le massif des Grands Malades où a lieu la journée portes-ouvertes du Club Alpin. Là aussi, beaucoup de monde. Il faut attendre un certain temps avant de pouvoir trinquer à la fin du stage. Plusieurs parmi nous sommes abordés à gauche et à droite car nous sommes en pays de connaissance. Le stage brabant a une permission spéciale via son président pour faire la via ferrata fort convoitée et fermée à cette heure-ci. C’était la cerise sur le gâteau pour terminer ce stage d’initiation à la falaise.

La section félicite Caroline, Christine, Joëlle, Judith, Olivier, Soussan et Véronique pour leur entrain, leur motivation et leur curiosité. Elle remercie aussi les trois assistant-moniteurs du CRAj pour leur attention et leur disponibilité durant ces deux jours. Dominique, Edouard et Guy ont eu beaucoup de plaisir dans cet accompagnement en falaise. Alors, à l’année prochaine, pour d’autres aventures.

Samedi 10/05 : Paradou, il fait superbe !