Aller au contenu principal

News des Falaises décembre 2003

Soumis par Favresse Nicolas le ven, 05/12/2003 - 00:00

c'est aussi un voyageur acharné qui écume les parois du monde entier et ramène, de ses périples, souvenirs et informations. Il nous fait le point sur les réalisations de haut niveau dans nos falaises.

Année 2003 – Grand cru pour l’escalade belge en falaise

Si l’ennemi le plus redouté du falaisiste belge est bien la pluie, il n’en a pas été le cas durant cette année 2003 ! ! En effet, jamais d’aussi bonnes conditions de grimpe n’ont été enregistrées dans notre pays. C’est ainsi, sous une météo optimale, que beaucoup de nos grimpeurs ont découvert ou redécouvert l’excellence de nos rochers. Pour ma part, j’ai remarqué une forte augmentation du nombre de grimpeurs sur nos falaises. C’est pourquoi je qualifierais cette année de grand cru pour l’escalade belge.

Ainsi je vous propose un bref récit des quelques réalisations qui resteront à jamais marquées dans l’histoire de l’escalade belge.

Les jeunes attaquent

Nos jeunes grimpeurs avaient déjà fait leurs preuves en compétition. Cette année, ils attaquent également sur rochers. Lors d’un stage en Espagne organisé par Christophe Depotter, Chloé Graftiaux et Florian Materne enchaînent leur 1ier 8a. Pour Chloé, c’est un record car, à 15 ans, elle est la première grimpeuse belge à avoir atteint ce niveau ! !
Plus récemment, Stéphane Hanssens (17 ans) explose le niveau belge en enchaînant à vue « De la terre à la une », 8a au Kronthal. Il devient ainsi le plus jeune grimpeur belge à avoir réalisé du 8a à vue.
Ils ont également été très forts en Belgique. Fin du printemps, Jérôme Deboek, 17ans, a enchaîné son premier 8a avec « Fatfingers ». Aujourd’hui, il a besoin de tous ses doigts (pieds aussi) pour compter le nombre de voies dans le huit qu’il a déjà réalisés, avec comme impressionnante réalisation « Batman » svp( une voie à Pepinster cotée initialement à 8b mais décoté à 8a+! !).
Du côté de Liège ça bouge bien aussi. Jérémy Wittorski, a sévi dans sa région en enchaînant « la folle traversée des pigeons », une variante de « Batman » en 8b

Et les filles ?

Attention les mecs, les filles viennent de plus en plus nombreuses en falaise. Et ce n’est pas pour rire car elles chassent les croix et enchaînent les voies dures les unes après les autres. Pour preuve, jetez un coup d’œil au tableau de chasse de Aline Lambert qui réalise pas moins de 6 voies dans le huitième degré dont « Dis moi qui tu es » un 8a+ à St Léger. Isabelle Dorsimond nous revient très en forme également et enchaîne « Mephisto » (7c+ fissure en dalle), « Tout en rondeur » 8a et « La diagonale du foutre » 8a. A noter, les performances de Jehanne Jancloes qui enchaîne son premier 7c à Freyr avec « Duel au soleil » et Amandine De Meyer qui est sur le point d’enchaîner son premier 7b avec « Tartine de clou ».
Notre championne du monde nationale, Muriel Sarkany, a trouvé le temps entre deux coupes du monde pour venir tâter le rocher belge de Pepinster où elle a expédié « Batman »,8a+ en pas moins de 2 séances ! !

Le retour des aînés

Après 10 ans d’absence sur nos rochers, Jean-Marc Arnould nous revient en pleine forme avec comme simple objectif d’en finir avec tous les 8a, 8a+ et 8b de Belgique. Il s’en rapproche petit à petit avec la réalisation cette année de neuf 8a, trois 8a+ et un 8b. Chapeau !! Un grand retour également pour Goerges Feller qui a atteint son niveau maximum à 45 ans avec l’enchaînement de « la folle traversée des pigeons », 8b dont il est l’auteur. D’autres grimpeurs discrets tel que Eric Rampelbergh poursuive leur petit bonhomme de chemin en enchaînant ça et là un petit 8a.

Autres performances notables

Après un séjour d’entraînement d’escalade alpine extrême au Ratïkon (Suisse), Sean Villanueva et moi-même, nous avons décidé relever le défi des 5 combinés de Freyr dans la journée soit 1200 m d’escalade composée de 56 voies. Après une première tentative qui a échoué il y a deux ans, cette fois-ci c’était la bonne puisque nous avons bouclé cette première ascension en exactement 14h 26 min ! ! Nous nous sommes jurés de rééditer cette ascension mais, cette fois-ci, avec comme objectif de passer en dessous de la barre des 10 h. Avis aux amateurs…

Cet été il a fait chaud ou plutôt très chaud. Malgré cette chaleur, certaines voies dures sont restées grimpables. C’est notamment le cas pour « Batman », un toit de 8 m à placements retords coté initialement à 8b mais décoté à 8a/8a+. Cette nouvelle voie de Pepinster a connu un effet de mode auprès des grimpeurs qui lui ont octroyé un nombre record de 12 ascensions cette année. Du jamais vu ! !

« Shingen » 8b+, la voie mythique de Arnould t’kint, a été répétée par Jerry Baets, un grimpeur discret mais efficace. Quant à mon frère, Olivier Favresse, il est arrivé à bout de « Carabistouille » 8b+, et en devient le 6ième répétiteur. Il a également grimpé « Le jardin suspendu » 8a à Pepinster que je réalise également à vue.

Nous avons eu l’heureuse surprise de la visite inattendue de quelques grimpeurs étrangers de renommée internationale. La plus impressionnante fut celle de l’Américain Dave Graham. En trois jour il a enchaîné « Shingen » 8b+ et « Vieux boucau direct » 8b au 1ier essai, « Batman » 8a/8a+ flash et « jardin suspendu » 8a à vue. Avant de repartir, il a juré de revenir car pour lui Freyr est une falaise qui vaut largement le détour. Venu de Suisse, Cédric Lachat a fait également parler de lui avec son impressionnante réalisation de « Itinéraire Bis » 8a+ à vue.

Benjamin Fallet est un grimpeur miraculé. Après avoir eu de graves problèmes pulmonaires, ses médecins experts lui donnaient peu de chance de pouvoir un jour regrimper. Aujourd’hui, 8 mois plus tard, c’est l’exploit ! ! Benjamin est de retour sur les rochers et pas de mains mortes car il est en top forme. Il est de nouveau dans le huit avec l’enchaînement de « Univers zero » 8a. Bien joué Ben ! !

Quelques nouvelles réalisations

En Belgique, pendant que certains grimpent d’autres équipent. Et oui, le potentiel des rochers belges est encore loin d’être entièrement exploité. C’est dans l’Al’legne à Freyr que la plupart des ouvertures se sont faites.
Jean-Marc Arnould a équipé « Esperanza », une ligne naturelle à droite de « Les prises taillées ». Après plusieurs jours de travail et de réglage de placement au millimètre, je la libère enfin et propose la cotation de 8b+.

J’ai également fait naître « Masque à gaz », une prolongation d’un vieux projet d’Alec Bronitz. Un cheminement de 50 m qui traverse tout les bombés de l’Al’legne pour finir 4 m avant la pelouse. La cotation proposée est de 8b pour l’intégrale et 8a pour la première partie appelée « slip à clou ».

Guy Van den Bergh a pitonné une ligne futuriste appelée « Razorblade ». Après quelques essais infructueux je trouve enfin la solution du passage clef. Tout récemment je réussis l’enchaînement de cette voie qui pourrait bien devenir la voie la plus dure de Belgique… 8c bien belge ou plus, à confirmer ! Cependant quelques variantes de cette ligne ont fait apparaître « Lady’s shave » et « Air max » tout deux 8a+. Guy a également ouvert une variante de « Esperanza » appelé « A poor man’s 8a »et coté 7c+.

Une ligne a vu également le jour dans la grotte du Magritte grâce à son auteur Raphael Kergen. Cette envolée tout en continuité se nomme « Tout en rondeur » pour un niveau de 8a.

A Pepinster Goerges Feller et Jean-louis Weerts on tout deux équipé une variante du « Jardin suspendu » appelée « Jardin direct » et cotée 7c+ pour une sortie plutôt bleausarde.

Grâce à l’équipe du Belgian Rebolting Team, la carrière des Awirs a été complètement assainie et offre désormais un grand nombre de voies et ce dans tous les niveaux et tous les styles. De part mon expérience personnelle, je peux vous assurer que ça vaut le détour ! Topo sur : www. Belclimb.net

Mais attention ! D’autres projets sont déjà en cours et verront le jour l’année prochaine !

Rendez-vous sur les rochers en 2004 !

En espérant un temps aussi clément, je vous attends sur les rochers en 2004 !

Bonne grimpe

Nicolas Favresse

DOSSIER ESCALADE: Nicolas Favresse ne se contente pas d'être un redoutable grimpeur de compétition (Champion de Belgique d'escalade indoor depuis plusieurs année),