Aller au contenu principal

Cascades Italiennes

Soumis par Surny Elisabeth le jeu, 20/01/2005 - 00:00

Nous étions neuf à partir, la dernière semaine de janvier, à la recherche de cette glace si convoitée et nous en sommes revenus enchantés. Nous y avons trouvé un refuge confortable et chaleureux, des guides enthousiastes et compétents – dont notre ami Jean de Macar, bien connu des grimpeurs fréquentant la salle Terre Neuve pendant qu’il y sévissait (entretemps devenu guide italien de la Compagnie du Piémont), et Robi Boulard qui est une figure incontournable de la région - une cuisine italienne délicieuse et des permanents accueillants. Plantons le décor: le refuge Willy Jervis (alt. 1732 m) est perché tout en haut du Val Pellice, dans une vallée sauvage et grandiose à 1h30/2h00 (tout dépend de la forme physique et de la météo) du petit village de Villanova.
Les cascades de glace y abondent avec des noms aussi suggestifs que “Délirio del Verticale”, “Couloir du km lancé” ou encore “Cascade de la Pis”, “Mirabuc”et “Partia d'Amount”.
Le séjour, commencé sous la neige par deux journées de moulinettes pour l'apprentissage de la technique et des premières onglées, continue sous le soleil sur de la glace de toute forme et toute consistance. Nous sommes aussi initiés à la technique du "dry tooling", mélangeant grimpe en glace et en rocher.
L’équipe s’enrichit de Marco et Massimo, deux autres guides de la région, pour continuer les jours suivants par l’ascension de cascades de plusieurs longueurs. De véritables courses de montagne où l’ambiance est austère et le froid de rigueur.
Les soirées sont assez animées et joyeuses, lorsque nous faisons le point sur la journée et que Jean, tout en nous proposant le programme du lendemain, détend l'atmosphère avec ses blagues, parfois salées, et persuade finement chacun de la pertinence de ses choix.
Soulignons au passage, l'épisode de certains, qui se sont retrouvés certain jour avec deux chaussons du même pied, heureusement pas les chaussures..
Pour se détendre des cascades, nous profiterons de la dernière journée pour monter en raquettes ou à ski au col de Seillierino (altitude 2884m) pour admirer « le mont Viso », sommet phare de la région dominant de ces 3841m toutes les montagnes environnantes. Seuls les "purs et durs", JB et JM consommeront leur glace jusqu'à la lie (ou l'hallali?)
Les participants:
Alain Herbosch - Alain Van Crombrugge - Alain Jaume - Jean-Michel Geets - Jean-Bernard Van Laer - Yves Raymaekers - Omar Rivera - Lambert et Babeth Martin.
Les cascades:
- Cascade del Pis D+ 7 longueurs
- Delirio del Verticale TD+ 60m
- Partia d’Amount TD- 6 longueurs 280m
- Mirabuc D+ 120m
- Cascade del Jervis D+ 60m
- Couloir du km lancé TD couloir de 250m + 3 longueurs à 80°
Babeth, Lambert et Yves

Miam...”La glace au Jervis”- C’est une glace qu’on ne trouve qu’en Italie - et au fond du Val Pellice...d’un goût où l’Italie et la Belgique y sont subtilement liées.

Refuge du Jervis, Villanova