Aller au contenu principal

Le WE des « Awirs »

Soumis par Deramée Edouard le 3 October 2004

Le samedi après l’installation des tentes, les cordées se forment et se lancent à la découverte des voies sur ce calcaire bien adhérent, et Jean-Luc emmène les randonneurs pour une marche de 15 km.

Pourquoi les Awirs séduisent-ils ??
Des voies nombreuses (± 110), des cotations bien réparties, de la dalle, des grandes fissures, des arêtes et du bloc, des moulinettes, même quelques dévers, le tout bien équipé, des grandes voies qui vous mènent au plateau herbeux d’où l’on domine tout le site.

En début de soirée, je vois revenir tous les fourbus de la terre, qui revivent dès la mise en route du bbq et l’apéro servi sous la tonnelle. Les enfants, toujours en forme, se gavent de pop-corn et l’on se raconte les moments forts de la journée. Quelques fois l’on se croirait à Marseille !! La soirée se passe en ripailles et chansons que Lambert anime avec sa guitare.
Et le dimanche, toujours avec le soleil et après un solide petit déjeuner, la même ferveur pour notre sport. Les randonneurs iront cette fois vers Comblain-au-Pont pour une sortie de 25 km le long de l’Ourthe et en reviendront vers 18h. Il est temps de quitter ce petit bout d’aventure, nous replions les tentes, c’était un beau WE.

Merci à vous tous qui participez à nos activités et qui avez pris part à ce WE de fin de saison aux « Awirs »

Edouard

La recette est simple : Une superbe falaise, un joli coin de verdure, un bivouac, un bbq, du soleil et surtout ± 80 membres du CAB, randonneurs et grimpeurs, tous enthousiastes.

Carrière désafectée des Awirs, Flémalle