Aller au contenu principal

Editorial par Mont et par Vaux septembre 2005

Soumis par MARTIN Lambert le jeu, 01/09/2005 - 00:00

Entre émotions et aventures, cette année encore, la montagne s'est chargée de nous rappeler que la parcourir n'est "jamais" sans danger avec l’accident sur un glacier en Suisse d’André Menu vainqueur l’année passée de l’Everest.

Cet automne et pour l'hiver prochain, les projets se bousculent: trekking sauvage en Araucanie, escalade et scrambling en Jordanie, cascades de glaces en Italie et un superbe projet de trekking hivernal au Zanskar.
N’oubliez pas que ces propositions sont ouvertes à tous les membres de la section mais que les places sont limitées. Laissez-vous tenter et osez l’aventure…
De retour du Tibet, la « bande D 4 » vous projettera, à plus de 7000m, sur les pentes d’une montagne splendide et isolée.

Ne cherchez pas les « News des Falaises »: notre chroniqueur Nicolas Favresse, en mission dans les grands espaces américains, nous reviendra pour le prochain numéro.
Plus près de chez nous, le traditionnel W.E. du 15 août à Fontainebleau a connu un beau succès de foule, avec 65 participants de tous niveaux profitant pleinement d'un temps plus clément que prévu.
La saison des sorties falaises se clôture cette année à Freyr, le W.E. des 1er et 2 octobre. Randonneurs et grimpeurs y sont les bienvenus. Venez raconter vos exploits de vacances et discuter de vos projets futurs autour du BBQ du samedi soir, ambiance garantie.

Il y a encore des places pour le stage sécuritaire 1er de cordée, qui commence le samedi 8 octobre. N'hésitez pas à vous y inscrire, vous les membres qui grimpez en tête, et désirez améliorer votre technique ou vous mettre au courant des nouvelles tendances et du matériel actuel.

Revoilà aussi nos soirées culturelles avec au programme:
Le Grand Nord en septembre, le Sahara algérien en octobre, et enfin, le Gurla Mandata en novembre.

Pour la fin de l’année, le C.A.B.doit finaliser la réforme de ses statuts. La Ligue francophone doit s’adapter à l’évolution de notre sport qui s’est fortement diversifié ces dernières années et s’ouvrir, démocratie fédérale oblige, à un plus grand nombre.

Lambert.

Je crois qu'il faut presque toujours un coup de folie pour bâtir un destin. Marguerite Yourcenar