Aller au contenu principal

Les randos de Jean-Luc et les cakes de Gerlinden

Soumis par Van Tuykom Gaëlle le 15 October 2006

A peine s’est-on mis en route que les bruits les plus fous courent sur les fameux cakes de Jean-Luc. Dans quelle secte suis-je tombée ? Quoique, ça me donne déjà faim tout ça… Un cake dans le sac de Lambert, un cake dans le sac de mon Papa, et surtout ne pas les perdre de vue ! Au passage, on monte au sommet d’une centrale hydro-électrique. A peine arrivé en haut des marches, notre Président, alias Lambert, se fait sauvagement agressé par un membre de la section de Namur. Non mais, Yves, t’es inconscient ou quoi ? Je sais que tu aimes les putschs mais n’oublie pas, il a le cake !!!
Pour se remettre de nos émotions, une pause s’impose. Pique-nique avec vue plongeante sur l’Our, on a connu pire, j’vous jure… Et puis, surtout il y a le rituel du café et du Côte d’Or. J’aime vraiment bien la randonnée présentée comme ça ;-)
On se remet en route. Apparemment, il faut encore marcher avant de manger le cake. Dommage... Il paraît que ça se mérite ! Alors, on marche, on monte, on descend, on monte encore. Tiens, je pense qu’on monte plus qu’on ne descend ou alors c’est une impression. Et puis, c’est là, au milieu d’un chemin de forêt que Jean-Luc annonce la pause cake. Et c’est là que j’ai compris… Miam, miam, miam ! Mais finalement, si on mange le cake aujourd’hui, on fera quoi demain ? Ah, on marchera ? Sans cake ? Allez, d’accord, les galettes c’est pas mal non plus…

Merci à tous les membres de la secte du cake pour cet agréable week-end : Jean-Luc, José, Pascal, Elisabeth, Claire, Albert, Yves, Colette, Martine, Nadine, Vinciane, Laurence, Daniel, Monique, Marcel (Bill pour les intimes, mon Papa pour moi), Babeth et Lambert.

Gaëlle Van Tuykom

Arrivée à Vianden sous les feux du Château... Nous voilà dans l’ambiance pour un week-end dépaysant peuplé de paysages envoûtants et auréolé d’un climat plus que clément.