Aller au contenu principal

Randonnée raquettes Evolution Verticale 2008

Soumis par Gaspard Véronique le 28 December 2008

Le 26 décembre 2008 : Jour J – 1 : le départ !
Le ton est donné, nous avons eu tout le temps de nous entraîner, et c’est sans hésitation que nous nous rendons au lieu de rendez-vous, le Formule 1 de l’aéroport de Genève.

Le 27 décembre 2008 – 1er jour
Programme : Départ de Mijoux (Col de la Faucille) à travers bois jusqu’à l’auberge de Guienette, soit 13 km pour une bonne mise en jambe et un exercice ARVA en fin d’après-midi.

Réveil au Formule 1 avec petit déjeuner et découverte des participants !
Tous styles confondus, nous sommes fin prêts pour affronter le froid ! Sitôt fini de manger, nous partons pour le Col de la Faucille ; répartition du matériel et Laurent nous fait un petit briefing. Il nous suggère notamment de protéger notre réserve à eau personnelle … heu !
Trop tard, le vent est violent et glacial, plus de la moitié des embouts sont déjà gelés.
Nous traversons la station de ski pour enfin démarrer !
Descente en plaine puis remontée vers le plateau face aux Monts-Jura, à travers la forêt : une mise en bouche de 500m de dénivelée positive qui en dit long sur ce qui nous attend.
Arrêt pique-nique et première séance de sparadrap !
La suite est plus douce, car le parcours devient plus plat. Ce sont de superbes vues enneigées qui flattent nos yeux et nous arrivons sur le territoire d’un terrible GlouGlou, gardien de l’auberge de Guienette. L’impressionnant volatile n’en voulait qu’à Philippe, sans doute la couleur de son sweet, bleu océan, annonçant un rite de mariage ou de combat entre mâles !

Ensuite, installation dans notre dortoir spacieux et exercice ARVA ; pas facile à utiliser quand c’est la première fois !
La soirée s’annonce calme et chaleureuse, le programme du lendemain nous incite à une bonne nuit de sommeil !
Ce qui est à retenir c’est le premier abandon pour gros orteil explosé …. Snif !
Bye bye Patrick et le Gardien du refuge à qui nous conseillons un stage « diplomatie et communication » !

Le 28 décembre 2008 – 2ème jour
Programme : Etape de 17km toujours dans la forêt et logement au gîte de la Biolaz (col de Menthières).
Nous démarrons par une température glaciale (-16°) mais grand soleil ! Le décor est superbe !
Tout le groupe avance sans problème… mais peut-être pas aussi vite que notre organisateur le voudrait ! Aie … Après 5km, Laurent part avec les plus sportifs pour une variante alpine, histoire de les fatiguer un peu avant de rejoindre quelques km plus loin le restant du groupe mené par Luc qui a continué le long d’une piste.
Départ ensuite pour le Crêt de Chalam, un sommet sans grosse difficulté mais tout de même pas facile pour certains, moins aguerris à la montagne. Idem pour la descente régulière de 900m qui le suit, où d’autres ne sont pas du tout à l’aise, étant donné la neige parfois dure et gelée sur un sentier escarpé.

Après 13 km, Laurent propose une alternative pour ceux qui désirent conserver leur force pour la grosse journée du lendemain, avec un taxi possible pour la Biolaz (en l’occurrence le Pat qui a fait la navette). Avec le dénivelé avalé aujourd’hui, nous restons 6 seulement pour boucler les 5 derniers kilomètres. Il reste encore 600m de montée raide ; difficile en fin de journée car, naturellement, on passe à la vitesse supérieure avec tout de même une pause chocolat blanc krisp mmmmmm et eau chaude … bof ! …Et la montée se terminera à la frontale.
Autre gîte, autre ambiance avec sa charmante hôtesse : ce sont de très belles chambres et une charmante soirée qui nous retapent pour le défi du lendemain !
Malheureusement, un second abandon pour cause de superbes cloches ! ….. Snif, snif ! Ciao Luigi! Tu vas nous manquer !

Le 29 décembre 2008 – 3ème et dernier jour
Programme : Grande étape de 25km le long des Crêtes du Jura en passant par le sommet du Crêt de la neige et une superbe vue sur le lac Léman.

Entre programme théorique et réalisation pratique sur le terrain, il y a parfois des nuances qui vous laissent sans voix !
Nous sommes bien allés sur les Crêtes du Jura mais il a bien fallu y monter ! Et le lac Léman s’est désintégré … ou bien trop de brume le dissimulait … on a l’impression d’être en haute montagne au-dessus des nuages qui couvrent la vallée.
Cependant, c’est un formidable défi que nous avons relevé haut la main !
Afin que tous gardent un beau souvenir de cette aventure, une réchappe possible a été prévue au 9ème kilomètre et le reste du groupe continue sa progression à un beau rythme de croisière ! La réchappe était plus sportive que prévue ; c’est une belle pente, bien verticale qui les attendait.
Pour les autres, la rando se poursuit par Monts et par Vaux avec plus de 1200m de dénivelé positif cette fois pour se terminer par une descente verglacée de 6 km qui laissera des traces sur certains orteils. Le plus étonnant sera la traversée des pistes de ski fortement fréquentées ; aussi facile que de traverser à pied une autoroute !
Nous nous retrouvons tous à la station de ski de Lelex, sportifs heureux, malchanceux aux orteils reposés et accompagnants.

Pour clôturer cette « promenade de santé », retour au Formule 1 de Genève airport et resto pour tous ! Dodo puis retour !
A la prochaine sans faute ! Le rendez-vous est déjà pris !

Véronique Gaspard

Cela doit être dit, nous avons été prévenus : ce n’est pas une promenade de santé qui nous attend mais bien, une randonnée SPORTIVE !