Aller au contenu principal

Namaste! Manaslu: philosophie du projet

Soumis par Fohal Jean-Luc le 1 March 2009

Namaste!
Le Manaslu, c’est avant tout un coup de coeur. Sans doute l’un des plus beaux sommets dépassant 8000 mètres du Népal, et même de tout l’Himalaya. C’est la huitième plus haute montagne du monde, culminant à 8163m.

Qu’on la regarde par toutes les faces, cette montagne se dévoile sous de multiples aspects, tantôt rocheux, tantôt glaciaires. Son accès depuis Gorkha jusqu’à Sama, est probablement aussi une grande marche de rêve, dans cet Himalaya encore sauvage et authentique.

Le Manaslu est situé entièrement au Népal, à une centaine de kilomètres à peine au nord-ouest de la capitale Katmandu et à une soixantaine de kilomètres à l’est de l’Annapurna. Le Manaslu semble tenir son nom du transcrit tibétain « Manasa » qui signifie « Montagne de l'esprit ».
C’est au printemps 1956 que le Manaslu fut gravi pour la première fois, par une expédition japonaise, par le versant nord-est, appelé à devenir la voie normale : le 9 mai d’abord avec T. Imanishi et le Sherpa Gyaltsen Norbu, le 11 mai ensuite avec K.Kato et M.Higeta.
Plus de cinquante ans après sa première ascension, il reste relativement peu gravi. A ce jour, un peu plus de trois cents alpinistes ont atteint le sommet.

Dans une première phase, nous effectuerons, en guise d’acclimatation, une marche d’approche d’une dizaine de jours, depuis Arughat Bazar pour remonter lentement la vallée de la Buri Gandaki. Depuis Sama Gaon (bien connu de Jean Bourgeois-ndlr), nous rejoindrons ainsi le pied de la montagne et installerons le camp de base vers 4800m.
Ensuite, l’ascension proprement dite avec installation des camps d’altitude.
L'itinéraire emprunté pour gravir le Manaslu sera celui de la voie historique des Japonais par le versant nord-est. Enfin, le retour se fera par la traversée du Larkya Pass, la descente de la Dudh Khola jusqu’à Besisahar.

Samedi 7 mars (par courriel)
De retour à Katmandou, ce jeudi 5 mars, je retrouve Joao arrivé la veille avec son ami Vitor Baia. Vendredi, arrivée de Johan Perrier et samedi de Ines, l`amie de Joao et de Jérémie, le frère de Johan.
Vendredi, préparatifs des bagages à l`agence Khumbi-Ila chez Zimba, rencontre avec Miss Hawley au ministère du Tourisme pour obtenir le permis d`ascension. Nous sommes la première expédition de la saison printanière.
Dimanche 8 mars, une longue route en minibus de six heures nous transportera à Arughat Bazar, petit village à environ 150 km à l`ouest de Katmandou, point de départ du trek. Celui-ci nous mènera au camp de base du Manaslu en dix jours, en remontant la vallée de la Budhi Gandaki. Pendant cette marche d`approche, nous traverserons des villages, des cultures en terrasse, des forêts de rhododendrons ...Prochaines nouvelles sans doute au CB...

Dans la mesure du possible, des nouvelles seront transmises par internet.
Via Xavier Langhendries et Valery Detez, infos sur www.enduranceteam.be
Autres sites d'information (dossier,...) : www.joaogarcia.com et www.jeanlucfohal.be

Jean-Luc Fohal

En ce printemps 2009, du 5 au 15 mai, une petite expédition composée de Joao Garcia, Johan Perrier, Vitor Baïa et moi-même ira tenter le Manaslu, sans apport d’oxygène artificiel.