Aller au contenu principal

Camp de Montagne 1998

Soumis par Graulich Thierry le lun, 02/03/1998 - 00:00

Imaginez d'abord la neige sous vos crampons, qui crisse comme quand il fait froid et que les conditions sont bonnes.
Imaginez ensuite la cordée dont vous faites partie : un devant, un autre derrière, et la corde qui attache tout ce petit monde au même destin.
Imaginez aussi le vent, qui souffle tout autour, en rafales, avec un bruit de tempête comme dans les films.
Imaginez enfin la lune. Ronde et pleine dans un ciel d'encre et qui brille de mille éclats dans les cristaux de neige soulevés par le vent.
Ouvrez les yeux, vous êtes sur le Mont Blanc
Nous sommes le jeudi 9 juillet, le stage du Brabant est à l'assaut du géant. Les cordées s'étirent le long de la voie normale de l'Aiguille du Goûter. Il y a du monde, mais la magie du moment est tellement forte qu'on en oublie le reste. Face à nous, l'Aiguille de Bionnassay nous sert de repère. Nous approchons les 4000 mètres. Dans quelques heures, nous devrons faire demi-tour à cause du froid : -15, -20 peut-être... sans compter le vent.

Mais le stage ne se résume pas à une ascension : il y a déjà plus d'une semaine que nous sommes là, et nous n'avons pas chômé. Une école de glace, une école de neige, une journée de théorie, il pleuvait ce jour là... et des courses en montagne, évidemment :

-- L'Aiguille du Tour par la Voie Normale
-- Une belle course de rocher dans les Aiguilles Rouges :
-- Arête Sud de la Chapelle de la Glière (AD/400 m./4+))
-- Voie de Galbert à la Tour des Crochues (D/200 m./5)
-- Arête Sud-Est de l'Index (AD/200 m./3+)
En fonction des envies et du niveau

Et sont encore prévus au programme, au choix
-- Escalade rocheuse sur des grandes voies du col de la Colombière
-- Une belle voie dans les Aiguilles de Chamonix
-- Une Via Ferratta
-- La traversée des Dômes de Miage
Au total, cela fait 5 courses pour tout le monde au bout du stage. Et pleins de souvenirs... Souvenirs de tempête au Mont-Blanc, d'un rocher magnifique dans les Aiguilles Rouge, d'une arête entre terre et ciel aux Dômes de Miage, mais surtout d'une super ambiance dans un groupe où tout le monde avait le désir de vivre la montagne et d'apprendre à y progresser en toute sécurité.
Interrogés à la fin du stage, 13 des 14 stagiaires déclaraient vouloir continuer à faire de l'alpinisme. Rendez-vous est donc pris pour l'année prochaine et le second camp de montagne de la section du Brabant !

Thierry GRAULICH

CAMP DE MONTAGNE 1998 Fermez les yeux quelques instants, et imaginez...