Aller au contenu principal

Hommage à Roger Frison-Roche

Soumis par Tchou Maurice le 2 March 2000

A cet âge là, c'est normal, me direz vous. Mais on finissait par le croire immortel.
Voilà presque un siècle d'alpinisme qui disparaît. Heureusement, son oeuvre nous reste.
Il était né à Paris, de parents Beaufortins. Mais, très tôt, il sent rappel de la montagne.

Trop tôt orphelin de père, il doit abandonner ses études pour travailler, mais étudie, en cours du soir, les langues étrangères. Il entre au syndicat d'initiative de Chamonix. Il vient de mettre le pied à l'étrier. Il sera le premier "étranger" de la vallée breveté guide de haute montagne. En tant que secrétaire du Comité organisateur des premiers J.O.. d'hiver à Chamonix, il collabore à leur réalisation. Après son service militaire, en 1927, il se consacre uniquement à la montagne et au journalisme. Lors d'une expédition au Hoggard en 1936 ou il a été engagé comme guide, il découvre l'Afrique et s'installe à Alger comme reporter à la "Dépêche d'Alger".

C'est alors qu'il écrit " Premier de cordée". Fait prisonnier par les allemands en 1939, il s'évade et rejoint Chamonix occupée par les italiens. En 1943, il prend le maquis avec la Résistance puis rejoint les Chasseurs Alpins comme officier.
Après la guerre, il retourne à Alger. Il travaille pour l'Echo d'Alger" jusqu'en 1955. A partir de cette année, il se consacre uniquement à la littérature.
Dés le début de sa carrière montagnarde, il développe des idées modernes, d'ailleurs rarement bien acceptées. Il crée l'École d'Escalade des Gaillands en 1935! puis des classes d'école de neige et glace. En 1932, il transporte au sommet du Mont Blanc un poste émetteur et réalise l'émission radiophonique la plus haute du monde.

Enfin, en 1960, il se fixe définitivement à "Cham". Il explore le Sahara puis la Laponie et l'Arctique canadien. De tous ses exploits, il nous reste fort heureusement une véritable bibliothèque de romans, récits et albums de photos. Outre des films tournés avec les Tairai.

Il fut directeur de l'Ecole d'Alpinisme et de la Compagnie des Guides de Chamonix.
Président du Syndicat national des Guides,
Président donateur de l'Union Internationale des Associations de Guides de Montagne.
Un géant de la montagne vient de disparaître.

Maurice Tchou

Bibliographie :
" La Montagne", Ed. Atlas.
" Le Versant du Soleil", R. Frison-Roche, Ed. Flammarion

Vendredi 17 décembre 1999, ce matin, la nouvelle est tombée, brutale, d'abord à la radio, ensuite à la télévision. Roger Frison-Roche est mort cette nuit , à l'âge de 93 ans.