Aller au contenu principal

Expédition au Cho Oyou

Soumis par Brouwer Marcel le 4 March 2001

Son parcours atypique qui l'avait conduit à effectuer plusieurs ascensions, dont certaines étaient prestigieuses, dans les Andes et en Hymalaya avant même que de tâter des Alpes, et les remarquables photos qu'il ramenait de ses voyages nous avaient poussés à faire l'assaut de sa modestie et à lui demander de nous refaire le récit de son aventure. Nous n'avons pas été déçus !

Non seulement nous avons pu suivre avec précision le développement de ce projet ambitieux pour l'époque jusqu'à la victoire finale de nombreux participants, mais Jean-Michel nous décrivit également les premières des alpinistes de premier plan qui faisaient partie de cette expédition essentiellement française.

En effet, plusieurs guides professionnels étaient venus là pleins d'ambition et c'est au cours de cette expédition que fut réalisée la première descente d'un 8000 en parapente et aussi en surf tandis que l'un des guides effectuait avec son compagnon tibétain l'aller et retour camp de base/sommet en 1 jour.

C'est aussi avec beaucoup de retenue que notre ami nous fit la description des épisodes dramatiques de cette expédition. Le décès d'un des guides par œdème pulmonaire à une altitude loin d'être extrême ainsi que les gelures encourues par plusieurs membres de l'expédition nous démontrèrent une fois encore l'humilité et la prudence qui sont de mise quand on s'adonne aux plaisirs de la montagne.
Encore un grand merci, Jean-Michel, pour cette note d'histoire récente dans notre connaissance de la montagne.

Marcel Brouwer.

L'expédition du BAC (Belgische Alpen Club)au CHO OYOU couronnée de succès, nous avait rappelé la première ascension belge de ce sommet en 1988 par Jean-Michel Hoeffelman.