Aller au contenu principal

Silvia et les Belges, une histoire d'amitié

Soumis par Surny Elisabeth le 20 September 2010

Silvia aime le risque et devant une salle pleine, elle a poussé le luxe de nous offrir un commentaire en français. Avec sa petite voie et des phrases simples, elle nous a entraîné dans la folie de son monde vertical, on a eu froid et faim dans cette grande paroi de plus de 1000m perdue au fin fond de la « Monsson valley » dans le nord de l’Inde. Battue par la pluie et la neige, la voie qu’elle a baptisée « Naufragi » porte bien son nom, et avec elle, après 25 jours en solitaire dans ce mur vertical, nous avons eu peur de ne pouvoir revenir sur terre. Toute l’équipe de « Asgard Jamming » est venue la soutenir dans ce difficile exercice et mettre l’ambiance chaleureuse qui les caractérise.
Pour terminer la soirée, ils n’ont pas hésités à sortir de leur vestes leurs inséparables instruments de musique. Sean à la flûte, harmonica et chants, Oli au mini accordéon et Nico à la guitare, accompagnés magistralement par Jean Bourgeois au violon et de son épouse à l’accordéon. Cedric Favresse est venu compléter cet orchestre avec son saxophone.
Bien après minuit, les murs de la Maison Haute résonnaient encore d’une musique endiablée !!

Quelle belle soirée nous a offert Silvia Vidal.