Aller au contenu principal

Le Grand Paradis à 13 Ans

Soumis par Sattarisadat Nina le 16 July 2006

Pourquoi le Grand Paradis ?

L’année passée, je suis partie avec mes parents dans les Pyrénées. Nous y avons fait de la randonnée du côté de la brèche de Roland. Malgré les refuges inconfortables, les paysages étaient tellement à couper le souffle que j’ai demandé à mes parents pour faire un vrai sommet, en glacier !
A ma grande surprise, ils ont très vite accepté et promis de m’emmener au grand paradis pour mes 13 ans !
Comme entraînement, j’ai du courir le soir, faire des randonnées dans le Vercors et même faire une « école de glace » !

Au refuge Victor Emmanuelle : réveil matin à 4heures ! Manque de bol : mon beau-père (René) n’a apparemment pas très bien digéré les « pasta » du refuge. Notre guide du jour est donc sérieusement ralenti…
Le sommet n’est pas aussi simple qu’il en a l’air, la montée est longue et raide pour un premier sommet. Avec mes crampons, mon piolet, tous mes vêtements, mon casque trop serrant, mes guêtres inutiles, mon énorme sac et l’effet de l’altitude, je n’en pouvais plus ! Râleuse jusqu’au bout, je suis parvenue au sommet où nous avons été accueilli par une foule de personnes… Mais au lieu d’admirer le paysage magnifique qui nous entourait, j’ai préféré m’allonger sur… une corniche ! Je m’en sors malgré tout vivante ! C’est là que je me suis rendue compte de ce qu’est la vraie montagne et ce qui différencie le Mont Saint-Michel du Grand Paradis.

Après quelques mois, j’en garde un très bon souvenir, mais j’ai tout de même hésité sur le moment à mettre fin à ma carrière d’alpiniste, mais finalement, je me suis dit que j’étais trop jeune pour arrêter… Il me reste encore le Kilimandjaro à découvrir.
AU SOMMET SUIVANT !!!

Le (Grand) Paradis à 13 ans
Par Nina

Chers amis, je vous livre ici le récit d’une ascension que beaucoup d’entre vous connaissent sans doute fort bien. Ce grand classique est vu ici sous l‘ angle rafraîchissant de la jeunesse.

Re

grand paradis, Valsavarenche