Aller au contenu principal

PATAGONIA DREAMS

Soumis par Favresse Nicolas le jeu, 01/12/2005 - 00:00

1. La motivation
Nous somme cinq, grimpeurs de haut niveau ayant un beau palmarès tant en escalade sportive qu’en escalade de grandes parois. Notre motivation commune est la recherche incessante de nouvelles expériences.
Nous comptons partir à la découverte de nouveaux sommets et réaliser un de nos rêves : l’ascension de parois mythiques en Patagonie, à l’extrême sud de l’Amérique du Sud.

Durant ce voyage de trois mois, nous allons tourner un film et ramènerons aussi de nombreux clichés. A travers ces documents, nous voulons faire partager au plus grand nombre nos expériences, la pureté et la beauté de notre sport, son dynamisme et les situations extrêmes qu’il peut engendrer.

«Nul n’engage le sommet sans se confronter avec soi-même»

2. La Patagonie

Superficie : 757.000km². Ce n’est pas un pays, ce n’est pas la région administrative d’un quelconque état latino-américain. Territoire du bout du monde, elle occupe le cône sud de l’Amérique latine et se partage entre le Chili et l’Argentine.
Ses montagnes font partie de la fabuleuse cordillère des Andes, chaîne montagneuse de
7500km de long reliant la mer des Caraïbes et le cap Horn.
Il y a quelques millions d’années, les océans recouvraient ces terres, d’où s’éleva cet imposant relief, transformant le paysage en montagnes. Cette région se caractérise par d’étonnants contrastes, avec tantôt une végétation extrêmement variée, des rivières, torrents ou cascades aux eaux cristallines d’une qualité exceptionnelle, tantôt des paysages désertiques impressionnants.

2. Les objectifs

Le massif du « Fitz Roy » et du « Cerro Torre » se situent en Patagonie argentine, dans la Province de Santa Cruz. Le massif des « Torres de Paine » se situe en Patagonie chilienne.
Ces écrins renferment de véritables aiguilles de granite posées entre ciel et terre. La région est réputée pour le climat redoutable qui y règne presque en permanence. Les vents y sont particulièrement violents. La saison la moins défavorable pour s’y rendre se situe entre décembre et février.
Le majestueux « Chàlten », auquel on a aussi donné le nom du capitaine Fitz Roy, explorateur des côtes de Patagonie, est considéré comme l’une des plus belles et des plus difficiles montagnes du monde. Avec des parois extrêmement raides et verticales, il culmine à 3405m d’altitude et a vu s’écrire quelques unes des plus belles pages de l’histoire de l’alpinisme mondial. La première ascension en a été réalisée par Guido Magnone et Lionel Terray, en 1952 par sa face sud-est.
Le Cerro Torre, tout aussi impressionnant que son voisin, comporte également un certain nombre de voies extrêmes.
Situé plus au nord, le massif des « Torres del Paine » comprend de superbes tours en granite, et chaque année, des expéditions venues du monde entier y viennent défier en technique « big wall » les forces de la nature.

Notre expédition a pour objectif de réaliser plusieurs ascensions dans ces trois massifs. En recherchant des itinéraires de haute difficulté, n’ayant jamais été gravis par une expédition belge, et notamment:

- Royal Flush (Fitz Roy – Pilier Est)

Ouverture : en février 1995 par Kurt Albert, Bernard Arnold, Jorg Gerschel, Lutz Richter
Difficulté technique : 1.350m en 7c/A2. 44 longueurs, dont 19 plus dures que 7a, jamais en dessous de 6a, en grande partie des fissures.

- Riders On the storm (Torres Del Payne Face Est de la tour centrale)

Ouverture: Bätz-Dittrich-Arnold-Güllich-Albert, 1990-91.
Difficulté technique : 1.300 mètres de VI, 7c et A3, 36 longueurs. A été parcourue quatre fois.

4. Le team.

Nicolas Favresse
25 ans, Graduat en Marketing, Champion de Belgique de difficulté
9ième à la coupe du monde de Puurs en Belgique en 2004.
- 2005 Ouverture et enchaînement en libre de «l’appât» 450m, 8a, au Yosemite, en Californie..
- 2004 - Enchaînement en libre de «Free Rider», 1200m, 7c, El capitan, Yosemite,
- 2004 - Le premier grimpeur du Bénélux à avoir atteint le niveau de 9a,
avec «Estado Critico» à Siurana, Espagne,
- Près de 300 voies dans le 8 dont du 8b à vue.

Olivier Favresse
23 ans, Menuiserie, Ebénisterie. Toujours dans le top 5 belge bien souvent juste derrière son frère, redoutable en bloc!!
- 2004 - Regular Northwest face., 560m ED+, Half Dome, Yosemite
- 2004 - Washington Column., 350m, A2, Yosemite, California
- Une centaine de voies dans le huitième degré partout dans le monde dont «Le clou» 8c (Freyr, Belgique) et une dizaine de 8a à vue.

Seán Villanueva
24 ans, Licencié en éducation physique, spécialisation entraînement & coaching, management du sport. Moniteur d’escalade niveau II.
- 2004 - Enchaînement en libre de «Free Rider», 1200m, 7c, El capitan, Yosemite,
- 2004 - «Rostrum» 300m,7a; «Astroman» 300m, 7a; «Crucifix» 300m, 7b; Yosemite, Californie
- 2004 - «Etat de Choc» 300m, ED+, Petit Clocher du Portalet, Suisse.
- Plus de 50 voies dans le huitième degré dont plusieurs 8b. Une dizaine de 7c+ à vue.

Mike Lecomte
25 ans, Régent en éducation physique- entraîneur en escalade- moniteur niveau III escalade (équivalent au BE Français). Top 10 coupe de Belgique de bloc 2005.
- 2005 - «Le pilier Gousseault», ED+, 300m, Verdon, France.
- 2004 - «La voie du bidule»,ED 220m 6b/A2 Calanques, France.
- 2004 - 1ère répétition de «Killa Quillay», ED+, 6b+/A2, 800m. El Esfinger (5352m),Pérou.
- Plus de 20 voies dans le 8ème degré, dont un 8b et deux 8a+/8b.

Philippe Ceulemans
36 ans Entrepreneur spécialisé en mur d'escalade & gérant de la salle d'escalade
"Roc'House" depuis 1994.
- 2005 - «El Tigre 8a», 1essai, El Chorro, Espagne..
- 2004 - «Regular Northwest face», 560m, ED+, Half Dome, Yosemite.
- 2004 - «Etat de Choc» 350m, ED+, Petit Cloché du Portalet, Suisse.
- 2002 - Face nord «50°» 3902m TD+, Aiguille d'Argentière, France.
- 1999 - «Anabolica» 8a, Siurana, Espagne, 1999.

5. Planning de l’expédition

Il s’articule sur deux objectifs : d’une part gravir des voies extrêmes (premières belges) en libre sur les grandes parois de granite qu’offre la Patagonie, et d’autre part capter les moments forts de notre aventure afin d’en réaliser un film.
Vu les contraintes d’une météo hostile, nous avons décidé de prendre suffisamment de temps. L’expédition durera 3 mois, et débutera en janvier 2006.

L’expédition est soutenue par la Section du Brabant, les magasins Starpole, Seeonee, R.van den Berg et la salle d’escalade Entre Ciel et Terre,

Patagonia Dreams - la motivation