Aller au contenu principal

Editorial par Mont et par Vaux mars 2012

Soumis par MARTIN Lambert le ven, 02/03/2012 - 00:00

TOMTESTEROM

20h Dimanche 26 février, je m’installe devant la télé pour regarder l’émission choc TOMTESTEROM de Tom Waes à la BRT 1 !! Non pas que je sois vraiment un accro des émissions du style « exploit impossible ». Au contraire, j’en ai un peu soupé des films à l’américaine sur l’escalade où, à grands renforts de matériel et avec des gros budgets, on nous montre des trucs impossibles réalisés par des extraterrestres aux muscles super gonflés…. C’est pourtant bien un peu à cela que je m’attends aujourd’hui !! . Autre raison, et non des moindres, qui m’a poussé à allumer la télé : Tom Waes ne s’est pas entouré de n’importe qui pour réaliser son exploit. Ni plus ni moins que Nico Favresse et Sean Villanueva, nos élites nationales.

Tom Waes est à la fois le présentateur et l’acteur de son émission ; il doit à chaque fois réaliser un exploit impossible ! Après avoir piloté un Boeing 737 sans rien connaître aux avions, il a décidé pour l’émission de ce soir d’escalader El Capitan en tête sans avoir jamais grimpé !!! Je suis très curieux de voir cela.
Et pourtant l’homme n’a pas vraiment le gabarit d’un grimpeur ! Il est assez massif et pour Nico et Sean c’est un vrais challenge : ils ont droit à 1 journée d’entraînement à Freyr et 1 semaine sur place au Yosémite….c’est peu de temps pour fabriquer un super héros.
Sean m’a prévenu avant leur départ : cela ne sera pas du gâteau, mais Tom en veut. La preuve en est le test qu’ils lui ont fait passer à Freyr : du sommet du pilier Davaille, Tom a dû sauter dans le vide pour ressentir les effets d’un vol en falaise !! Après avoir demandé de commencer par des petits vols, il a fini par se lancer directement dans de grands vols, après quelques hésitations. C’est qu’au Capitan, cela risquait d’être bien pire !
Eh bien finalement (awel, eindelijk), j’ai passé une bonne soirée. Tom Waes a de l’humour (bien belge par son autodérision). Il a eu dur, très dur et n’hésite pas à le dire : ils ont mis 5 jours pour arriver au sommet avec 4 bivouacs sur portaledge. Tom a escaladé en tête 10 des 34 longueurs du Nose, en plaçant lui-même les coinceurs !! Ce n’étaient pas les longueurs les plus dures, mais chapeau quand même ! Avec beaucoup de persévérance et après de nombreux essais, Il a passé le célèbre pendule du « King Swing » sans aide. Ce n’est pas une grande gueule et il n’a pas hésité à nous faire part de ses angoisses et de ses états d’âmes, tout en remerciant ses compagnons qui grâce à leur encadrement lui ont permis d’arriver au sommet !
Et finalement, l’image de l’escalade n’était pas mauvaise et le message positif : avec de la volonté et entouré de gens compétents, faire des grandes voies au Yosémite devient possible !!

20h Dimanche 26 février, je m’installe devant la télé pour regarder l’émission choc TOMTESTEROM de Tom Waes à la BRT 1 !!