Aller au contenu principal

La plus belle montagne du monde

Soumis par MARTIN Lambert le 15 January 2012

Voilà bien une curieuse proposition : Helen a 8 ans et Sander 11ans! C’est quoi ce Teide !!
Je me plonge dans les arcanes d’internet qui me distille les informations les plus contradictoires sur un étrange volcan qui se rapproche des 4000m, petite balade d’une heure pour arriver au cratère,…1400m de dénivelée,…autorisation,…interdiction de monter au sommet,…téléphérique…refuge… en t-shirt ou en doudoune ?
Sur place tout se précise, le départ se fait en polo sous un soleil de plomb, une grosse montée bien raide dans une coulée de lave noire pour arriver avec le vent qui se lève et le soleil qui se couche au refuge Altavista. Il fait -10°, tout est gelé. Accueil tout aussi froid dans le refuge : la seule pièce légèrement chauffée est la cuisine/salle à manger où il faut jouer des coudes pour trouver une petite place et préparer sa popote. Départ à 6h, il fait -15° et on emballe les enfants dans les vestes en duvet. Montée magique avec le lever du soleil à travers les nuages. Arrivée au sommet dans les vapeurs de soufre et paysage à couper le souffle. Photo de famille, il fait très froid, la journée n’est pas terminée et on pense déjà aux 1500m à descendre pour retrouver le plancher des vaches et la chaleur de la côte.

Lambert et Babeth avec Mar, Helen et Sander.
QU’EST-CE QUE LE TEIDE ?
Avec 3715m d’altitude, le Teide est le point culminant de l’Espagne. Situé dans les îles Canaries, ce volcan trône sur l’île de Ténériffe. Il est inclus dans le parc national du Teide, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.
Le Teide est considéré comme un volcan actif. En témoignent les vapeurs sulfureuses qui se dégagent de son petit cratère sommital de ± 70 m de diamètre. Lors de sa première traversée de l’océan Atlantique en 1492, Christophe Colomb, en escale aux îles Canaries, assiste à l’une de ses éruptions. La dernière date de novembre 1909. Première ascension connue par le chevalier anglais Edmund Scory au début du XII siècle. Dans son Voyage dans les quatre principales îles des mers d'Afrique datant de 1804, Jean-Baptiste Bory de Saint-Vincent écrit à propos de ce sommet qu'il appelle « pic de Ténériffe » qu'il s'agit de « l'une des plus belles montagnes du monde »
Selon les croyances des premiers habitants, ce volcan est habité par le diable Guayota.

Deux solutions pour faire le sommet de ce beau volcan :
• La première est de prendre le téléphérique qui conduit à 3.555m. Les 160 derniers mètres se font sur un sentier raide mais confortable à travers les coulées de laves et les odeurs de soufre. Attention, le problème se corse avec l’obligation pour les derniers mètres d’avoir une autorisation en bonne et due forme, à obtenir plusieurs jours à l’avance par internet sur le site du parc national du Teide. Les places sont limitées et les autorisations pas toujours faciles à obtenir.
• La deuxième solution est bien sûr de le faire à pied à partir du bas en empruntant le chemin de la Montana Blanca : 1400m de dénivelé. Attention, tout n’est pas simple au Teide…de 9h à 16h le sommet est interdit aux randonneurs !! Il faut donc arriver au sommet avant 9h ou après 16h. Le plus simple étant de monter le 1er jour, dormir au refuge Altavista (pas de nourriture, ± 900 m de montée). Le matin départ à l’aube à 6h (obligatoire) pour gravir les 500 derniers mètres avec le lever de soleil garanti au sommet, et ensuite redescendre par le même chemin ou en téléphérique. Autre possibilité : la descente par l’autre versant en réalisant une belle traversée, mais avec un problème en fin de parcours : récupérer la voiture au parking de la Montana Blanca.

Mar nous avait dit : puisque vous venez à Ténériffe, ce sera l’occasion de gravir le Teide avec les enfants !

Iles Canaries, Tenerife, Santa Cruz