Aller au contenu principal

Point Perpendicular

Soumis par MARTIN Lambert le 10 August 2007

...un haut lieu de l’escalade de la côte sud-est de l’Australie. Les falaises de grès s’étalent de part et d’autre sur plusieurs kilomètres. Le soleil hivernal presque toujours présent à cette époque de l’année réchauffe faiblement la roche rouge balayée par des rafales de vent venue de l’océan. Au pied des falaises, passent nonchalamment une baleine et deux baleineaux entraînés par un dauphin….
On ne se bouscule pas dans les voies, nous croiserons deux cordées sur toute la journée dans le petit secteur visité.

Comme au Verdon, l’accès se fait par le haut mais la comparaison s’arrête là. Pas de marquage, pas de plaquettes et pas de chaîne de rappel, on se repère à la forme de la crête en jetant de temps en temps un regard inquiet vers le bas, où tout n’est que dalles verticales et surplombs. Les rappels sont installés sur les points naturels, arbrisseaux tordus par le vent ou gros blocs, le tout complété éventuellement par quelques coinceurs.
L’équipement des voies est sommaire : jusqu’au 6c…rien. La protection se fait sur sangles et coinceurs. Dans quelques dalles inaccessibles apparaît par-ci, par-là quelque « ring ».

Le topo conseille de laisser les cordes de rappel en place «au cas ou !!!» car la réchappe par le bas est impossible !!!.
Le rocher est d’une adhérence redoutable et pourvu d’écailles, de fissures et de petits trous typiques de l’escalade sur grés. Une escalade plaisir à prendre avec prudence et ruse de sioux.
Avec Babeth, Benoît et Ken l’australien, nous avons passé une journée découverte mémorable, où technique européenne et australienne ont eu l’occasion de se confronter.

Lambert Martin

Imaginez une énorme étrave de 130m de haut dont le pied est fouetté par les vagues du Pacifique, vous êtes à l’extrême pointe de la Jervis Bay à «Point Perpendicular» ...