Aller au contenu principal

RASSEMBLEMENT EN CORSE 2012

Soumis par Deramée Edouard le 28 September 2012

Pourquoi deux endroits ? Parce que, pour la plupart, c'est une découverte des sites de l’île de beauté.
Corte
Début septembre, nous voilà au camping Saint Pancrace, bien situé à l'entrée de la ville, avec un accès facile aux vallées de la Restonica et de laTavignanu.
Nous irons grimper aux secteurs d'Ortale et à la Punta Zurmulu où on découvre les Tafonis. Ensuite, La Candella di l'Oru voie très prometteuse mais il pleut vraiment trop : après 5 longueurs, on rentre.

Et quand il pleut que fait-on ? On creuse quelques rigoles, on évacue la boue, on éponge les tentes et ensuite on fait la visite très intéressante du musée de la Corse. Le lendemain, encore la pluie. Alors Monique nous renseigne une petite rando autour du village de Bocognona. La rando s'achève par la visite d'une charcuterie artisanale où œuvre un Liégeois bien sympa, il nous fera visiter l'atelier. Le jour suivant c'est une petite journée au secteur Patagonie, bien amusant (5c, 6a).

Les randonneurs ont particulièrement apprécié la vallée de la Tavignanu, qui offre de nombreuses randonnées, accompagnées de baignades dans de grandes vasques remplies d'une eau d'un bleu transparent.

Un autre but de balade fût pour Dominique, Xavier et Claire, la montée au Lac du Melu où la température ne dépassait pas quelques degrés. Un vent important nous empêcha d'y rester très longtemps. Dans la descente, une petite halte à la bergerie de Félix, qui n'a pas manqué de nous approvisionner en fromage de brebis et en saucissons, tout en proposant à « ces dames » de bivouaquer derrière la bergerie !

Une autre toute belle randonnée a été la montée (1000 m de dénivelé) à l'arche de Corte. Claude, Claudine, Dominique, Xavier, Monique, Pierre, Sergio, Eddy et Claire étaient de la partie.

Re-grimpe le vendredi, après 2h30' de marche vers les lacs di Melu et Capitellu, pour la voie «Tanguy». Véro et moi entamons la recherche du départ (2h) et la grimpe (1h) dans un rocher très délité ....... mais nous ne sommes pas dans la voie, peu de points d’assurage fiables ! Une faille nous permettra de redescendre ... ouf ...... la prochaine fois peut-être ?

Bavella
Trois heures pour « déménager » et nous plantons nos tentes au camping « La Rivière » à Zonza.
Dès le lendemain rendez-vous aux Aiguilles de Bavella, à 12Km. C'est immense, c'est beau, ça promet..... Que du granit disposé là au milieu de la végétation. Mais les topos ne sont pas toujours explicites pour les chemins d'accès. Heureusement Sang qui a déjà séjourné ici nous guide fort bien. Une première voie équipée dans le Pilastru di Alba, la Sans Nom pour Véro et Edouard, le lendemain la voie Périllat dans le Castelluciu d'Ornuccio (6a).
Le jour suivant, vu le beau soleil annoncé, ce sera jour de plage à Porto Veccio pour Claude B, Dominique, Xavier, Claire, Véro, Sang et Edouard.

Et pour partager une très belle escalade nous retournons Véro et moi avec Claude, Dominique et Eric au Pilastri di Alba pour la « Sans Nom ». Un peu plus loin, on enchaînera avec les mêmes cordées, sur la « Pointe Macao », la voie Scuzzuletta en TA.

Et la Corse est si belle et attrayante : Edouard, Claude, Claire, Domi et Xavier ne résistent pas à la visite de Bonifaccio et de ses restaurants.
Ce même jour Sang, Véro et Eric tentent le Rocher Chyaponu voie « Bloc Rouge ». Dès la deuxième longueur une grêle violente et froide surprend les grimpeurs, la retraite s'impose et la corde d'Eric reste bloquée ; heureusement, ils ont terminé la descente.
Encore un temps incertain le lendemain ! Nous le mettons à profit pour la visite du site archéologique de Cucuruzzu. En chemin, nous apercevons des cochons sur la route …... Ils peuvent compter sur Pierre, qui a ramassé quelques kilos de pommes sauvages et les alimente en lorgnant bien sûr les futurs jambons.

Les grimpeurs n'aiment pas laisser du matos derrière eux..... Alors Sang, Véro et Edouard reviennent au Rocher Chyaponu escalader la voie « Bloc Rouge » en une superbe grimpe (5c, 6b, 6a+, 6a+ 4), et récupérer la corde abandonnée.

Peut-être un trajet plus long ? Qu'importe ce mariage parfait entre le rocher et la mer nous a tous séduits.

Edouard

21 grimpeurs et randonneurs se retrouvent pour ce premier rassemblement du CAB BB en Corse.
Corte et Bavella....