Aller au contenu principal

Week-end Dolo-mythique

Soumis par Van Tuykom Gaëlle le 20 September 2007

Grâce aux vols « low cost » (d’accord ce n’est pas très écolo) nous pouvons démarrer un jeudi soir de Bruxelles Charleroi, et nous réveiller à San Martino le vendredi matin en ayant passé notre nuit dans un lit. Et vendredi, c’est sous un soleil inespéré que nous abordons les « Pale de San Martino »….
Lambert et Babeth, qui ne manquent jamais de motivation, n’ont rien trouvé de mieux que d’accepter… !

Après une nuit un peu courte, on se met en route. On commence par enchaîner le télésiège du Col Verde et le téléphérique de la Rosetta (2609m) qui nous mènent au cœur des Pale. On commence à descendre gentiment dans un beau sentier de caillasse. Ensuite on remonte jusqu’au Col Ball. On est au pied de parois extraordinaires dans lesquelles on aperçoit quelques grimpeurs. Petite halte au Refuge de Pradidali où on se laisse tenter par une soupe en terrasse. Assez reconstituant comme soupe, mais il faudra bien ça avant d’affronter la suite.

On descend au fond d’un couloir d’où part la via ferrata del Porton. Au passage, Lambert s’est découvert un nouvel idole, le grand Sass Maor. On enchaîne sur la via ferrata du Velo dont certains passages sont particulièrement vertigineux. Après une magnifique journée, on arrive au Refuge du Velo de la Madone. Et miracle, le refuge est au pied du Sass Maor, Lambert peut faire de beaux rêves !

Le lendemain, on quitte le refuge par le sentier Dino Buzzati. Le soleil est toujours au rendez-vous. Après le passage d’une magnifique crête, on monte au sommet du Cimerlo (2503m). On passe une fissure amusante et c’est là que commence l’enfer : 1400m de descente dans les éboulis et les pierriers. La fin est interminable… Tellement interminable que Lambert nous propose d’aller chercher la voiture. Cela nous évite près d’une heure de marche. Ca nous laisse alors le temps de nous prélasser sous une bonne douche chaude avant d’aller manger une pizza. Et devinez quoi, Lambert a choisi une pizza Sass Maor.

Notre troisième jour sera consacré aux plaisirs touristiques et gastronomiques de la région : café en terrasse, glace et … petite trattoria au centre de Trévise pour mon anniversaire. Et, pas de panique, j’ai déjà une idée pour mon anniversaire l’année prochaine ...

Gaëlle

Gaëlle, qui ne manque jamais d’imagination, n’a rien trouvé de mieux pour fêter son anniversaire, que de nous entraîner pour un WE dans les dolomites.