Aller au contenu principal

Week-end sportif et diététique en Alsace.

Soumis par Membre Cabbrabant le 15 July 2013

« Faire découvrir les sites d’escalade du parc naturel régional des Vosges du nord aux grimpeurs belges ».

L’invitation est lancée, au programme :
- Le Windstein (Château en ruine)
- Le Kronthal (Carrière ayant donné naissance à la cathédrale de Strasbourg)
- Le Waldeck (Château en ruine)

Le 15 juillet, les 7 grimpeurs belges (Coralie, Géraldine, Cédric, Jérôme, Patrick, Julien et Yann) se retrouvent à Zutzendorf chez Diane et Pierre pour planter nos tentes et fêter l’anniversaire de Diane.

L’après-midi nous découvrons le topo «Sur les falaises de grès » et décidons d’aller grimper sur un site à proximité : « Les roches plates ». Le site est superbe, la spécialité locale : le « Poudingue ». Nous passons l’après-midi à apprivoiser des galets enfichés dans le grès. En début d’après-midi nous avions peur de faire sauter les galets un à un et l’habitude venant, nous avons appris à faire confiance aux plus petits d’entre eux et aux plus décollés aussi.

La journée se termine chez nos hôtes qui nous accueillent avec du bon vin, de la bière d’alsace à volonté et des tartes flambées (flammekueche pour les intimes). Nous en consommerons 70 ! Bon, OK, nous n’étions pas seuls, il y avait une soixantaine d’invités.

Vendredi 16 il est prévu de se rendre sur le site majeur des Vosges du nord. Le château en ruine vieux Windstein datant du XIIIème siècle (détruit en 1332 puis rebâti et détruit à nouveau en 1676) est à la fois important par son caractère historique mais aussi par les voies qui le composent tant par leur nombre (95) que par leur ancienneté (premières ascensions en 1931).

Nous y gravirons quelques voies dont celle dite « des voleurs » (ouverte en 1936) ou l’engagement est très présent. Après avoir atteint le sommet chacun notre tour en jurant plus que de raisons, nous cédons la place à Léonie (11 ans) qui nous donne une leçon que nous ne sommes pas prêts d’oublier. Sans mot dire et dans une fluidité rare, elle a gravit cette voie d’un trait jusqu'au sommet !!!

La journée se termine par « Marlène de Dietrich » (allusion à la famille de Dietrich propriétaire de l’entreprise du même nom et de la plupart des terrains environnants) renommée par nos soins en « La 6c+ qui déchire (le froc de Jérôme) » suivie par une bonne bière sur la terrasse ensoleillée de l’auberge.

Samedi, notre équipe s’agrandit, nous récupérons Christian abandonné par deux femmes au bord d’un camping et nous rendons au « grand Kobus » (à côté du Kronthal). Le choix du site s’est fait par sa richesse et sa proximité avec la route des vins d’Alsace. Le site est majestueux, on y trouve des voies d’une hauteur de 40 mètres ce qui est plutôt rare dans les Vosges. « Le christ s’est arrêté dans l’éboulis » et nous aussi, cette voie nous laissera un petit goût d’échec que nous remplacerons vite par celui du vin.

L’après-midi s’achève ainsi à Heiligenstein dans la cave du domaine Meckert où nous dégustons tel de l’hydromel leur Klevener et autres cépages Alsaciens.
De retour à Zutzendorf, nous nous essayons à la réalisation des fameuses Flammekueche et Julien enchaine à la perfection l’étalage de crème, le saupoudrage de lardons et l’enfournage de ces dernières. Il vole ainsi la vedette à l’équipe dédiée à la confection de la salade de pâtes. Pour le dessert, nous tentons de faire une tarte flambée aux pommes pas trop mauvaise, mais Pierre aura le dernier mot en réalisant une tarte aux fines rondelles de pommes flambée au Calva. Pierre accède ainsi au grade de Capitaine Flammekueche !!!

Dimanche, l’heure du retour a sonné, chemin faisant, nous nous arrêtons à Obersteinbach sur le site du Wachtfels. Nous faisons chacun une ou deux voies mais le temps vient à manquer, nous devons partir.

En résumé, nous avons vécu un magnifique week-end à la fois sportif et gastronomique !!!

Yan Lefrançois

Plus d’info sur les sites d’escalade en Alsace sur le site : http://www.escalade-alsace.com

Tout commence par un anniversaire à fêter le 15 juillet en Alsace associé à une folle envie de grimper et une vieille promesse

Mont Blanc, Chamonix