Aller au contenu principal

Ou dormons-nous ce soir

tout est au refuge Gervasutti, huit cents mètres plus bas, ou à l’étape suivante, au col des Petites Jorasses.
En cette fin de journée d’été, le soleil distille toujours une appréciable tiédeur.
– T’as vu la neige ?
– Ouais, c’est de la soupe… Pas trop le goût de traverser ces champs de crevasses pour descendre au refuge.

S'abonner à DODtour