Aller au contenu principal

Editorial par Mont et par Vaux décembre 2006

 ....sur 4.5m de large. Le succès est foudroyant : en quelques années à peine, d’autres salles apparaissent dans les principales villes du pays. La mode est lancée et gagne la France, la Hollande, l’Allemagne…vous connaissez la suite, le monde entier est aujourd’hui contaminé.
Dans ce numéro, Isabelle Dorsimond nous raconte « Terres Neuves » : du rêve à la réalité.

Stage sécuritaire premier de cordée - cru 2006

Malheureusement, la pluie était au rendez-vous le 11 novembre, journée test pour nos candidats, et les Monique (Elias et Govaerts) n’ont pas pu y participer.
Il n’était pas vraiment possible de grimper ce jour-là, mais les rappels fractionnés ont quand même pu aider à la décision finale, après les dures épreuves en chambre (nœuds, techniques de la moulinette, différentes sortes de relais…)

Les randos de Jean-Luc et les cakes de Gerlinden

A peine s’est-on mis en route que les bruits les plus fous courent sur les fameux cakes de Jean-Luc. Dans quelle secte suis-je tombée ? Quoique, ça me donne déjà faim tout ça… Un cake dans le sac de Lambert, un cake dans le sac de mon Papa, et surtout ne pas les perdre de vue ! Au passage, on monte au sommet d’une centrale hydro-électrique.

Tu as le T'check

...... Vous verrez qu’à votre plus grand étonnement vous arriverez à tenir les prises d’après. Prouvé scientifiquement : le cri du «T’check» dans un mouvement rapporte au grimpeur une ‘puissante force explosive’ surpassant ses propres limites.

Trophée des communes sportive

Tous les sports étaient représentés et encadrés par des moniteurs brevetés et des bénévoles. Outre les équipes sportives constituées par les communes de la communauté française, le tout venant pouvait se présenter et s’essayer à tel ou tel sport proposé.

Le Pelvoux n'est plus ce qu'il était!

Depuis plusieurs mois nous parlions, Antoine et moi, de nos projets montagne pour cet été. Il y a quatre ans, alors que nous randonnions avec des amis dans la Vanoise et n’avions pu gravir aucun sommet digne de ce nom suite, tantôt à la fatigue, tantôt au mauvais temps, je lui avais promis qu’un jour nous gravirions la Grande Casse.

S'abonner à 2006-4