31 octobre, veille du jour des morts, nous sommes au col des Damodar Danda à 5500 m.

Nima et Palden rajoutent quelques pierres sur le cairn imposant, et sortent une banderole multicolore de drapeaux de prières. Les mains jointes, ils semblent en communion avec les esprits. Quelques poignées de riz doivent les convaincre de leur porter chance.

Jean- Marie Lefort nous livre quelques pages de son « journal de campagne » Après 10 jours de trek difficile, le groupe arrive en vue du camp de base du Saribung Peak.

Journal de campagne, par Jean-Marie Lefort
( octobre – novembre 2010 )

Dimanche 31 OCT : PATSYE KHOLA – DAMODAR KUNDA ( 4985m )

Il est 15H15. Je viens de me glisser dans mon sac de couchage après le déjeuner : soupe de légumes au gingembre, haricots rouges et 2 chapatis.

Le Groupe exellence alpinisme national Français (GEAN) a mené avec succès durant le mois de septembre une expédition en Inde,

au Bhagirathi III, sommet de 6454m situé dans le massif du Garwal.
Encadrés par Frédéric Gentet (guide de haute montagne et professeur à l'ENSA) et Christophe Mouli (conseiller technique de la FFCAM), les jeunes alpinistes ont atteint le sommet du Bhagirathi par la voie normale. Ils y ont aussi ouvert une voie ED en goulotte.

Après Bhim il y a quelque temps, c'est maintenant Chandra que nous avons pu accueillir en Belgique.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Chandra a accompagné en tant que responsable d’intendance plusieurs trekkings organisés par les membres de notre section ; Paldor en 1999, Pisang en 2002, Gurla Mandata en 2005.

Tous ceux qui ont voyagé au Népal avec Monique Lombal connaissent bien Bhim, un des directeurs de Mandala Trekking.

C’est l’agence Mandala qui s’est occupé des expés de la section en 1999 au Paldor, en 2001 au Pisang Peak et en 2005 au Gurla Mandata. En vacances en Europe avec sa femme et quelques amis, et de passage à Bruxelles, c’était l’occasion pour la Section de le recevoir autour d’un apéro pour tout un chacun qui a pu apprécier ses qualités d’organisateur.

Pourquoi pas moi ? Ce trek ne s'annonçait pas trop difficile entre les visites, le tourisme et la marche. Le Népal, c'est aussi un vieux fantasme soixantehuitar.

Bien coatché par mon "guy..de" préféré, j'ai donc décidé de tester mon endurance en altitude.

L'arrivée à Katmandu fut surprenante.

dd