Aller au contenu principal

Chaque âge a sa beauté,,,

C, 79 ans : infatigable sauf quand il s’arrête
H, 79 ans : toujours partant. Mais quand s’arrêtera-t-il ?
M, 79 ans : skis ou raquettes, il hésite encore
M, 77 ans : Mac Gyver, il a toujours ce qu’il faut pour dépanner
X, 75 ans : « je suis plus jeune …, vais attendre ceux qui peinent à suivre … »
JP, 73 ans : l’aventurier. Pour lui les chemins sont faits pour être évités

Ski de rando au Jervis ou de vraies vacances de ski…

Jusque-là tout allait bien, mais c’est en arrivant que j’ai commencé à déchanter. En effet, j’attendais avec impatience la fin de l’asphalte pour faire rugir enfin mon engin dans la neige et dans la boue, mais au bout de la route, il y avait une barrière impossible à contourner, et verrouillée de surcroit par un gros cadenas.

Une avalange: de l'accident à l'incident?

c’est presque une tradition que d’y monter en début de stage : la sortie n’est ni longue ni difficile, et permet à chacun de prendre un peu ses marques. Le temps est calme, peu venteux, et le soleil perce chaque heure un peu plus le voile de nuages matinaux.

Stage de ski de randonnée, 10 – 17 mars 2012

Catherine et moi-même tout d’abord, dès le milieu de matinée. Nous profitons tout d’abord du soleil radieux sur la terrasse du refuge, puis nous explorons les sentiers aux alentours du village. André, Anne, Jacques et Martine sont également matinaux, mais à la balade, préfèrent une petite mise en jambe sur les pistes de ski de la station de Sestrière toute proche.

S'abonner à Ski de rando