Aller au contenu principal

Les vraies carabistouilles de Pépé John Mai 1960

... au pied d’une pente raide, qui ne présente aucune difficulté pour atteindre notre objectif.
Par contre, arriver au pied de la paroi, c’est autre chose. Jean Lecomte nous l’avait bien dit !! Sur plus d’une dizaine de mètres c’est lisse et compact avec un léger surplomb où l’on devine une terrasse. Jean-Pierre, malin comme il est, a vite trouvé la solution.

S'abonner à Lion de Waterloo